ChroniquesSlideshow

Zeal And Ardor – Wake Of A Nation

2020 a été une année chaotique sur bien des points. Le monde n’a pour autant pas attendu ces douze derniers mois pour prendre une tournure absurde. Les indignations artistiques passent de plus en plus inaperçues cependant. La donne change petit à petit. Au même titre que Jason Butler et FEVER 333, aujourd’hui également, Manuel Gagneux, tête pensante de Zeal & Ardor, a été profondément touché par la mort de George Floyd et d’autres citoyens afro-américains. Les soulèvements de la population noire américaine qui ont suivi l’ont inspiré pour créer. “Wake Of A Nation” est ainsi né.

I Can’t Breathe

Bouleversant ses plans d’enregistrement d’album, Zeal & Ardor annihile l’ambiguïté qui l’entoure habituellement pour offrir une réaction “viscérale” aux événements de l’année passée. Avec l’ambiguïté, c’est la chaleur de la musique de Zeal & Ardor qui s’en est allée. L’innocence est morte étouffée. L’ambiance est froide, glaciale. “Vigil” ou “At The Seams” rompent les habitudes black (metal) de la formation, en offrant deux ballades sobres mais bouleversantes. A travers des paroles bien plus directes et pragmatiques qu’à l’accoutumée, Zeal & Ardor nous confronte à l’horreur de la situation. Et pour ceux qui sont encore dans le déni, Gagneux chante les dernières paroles de George Floyd dans “Vigil”, et utilise plusieurs samples issus de diverses vidéos ayant révélé l’horreur des meurtres de citoyens afro-américains dans la terrible interlude “I Can’t Breathe”.

The Devil’s Whisper

Seule “Trust No One” évoque la recette connue de Zeal & Ardor. Le chant, accompagné de chœurs, est soutenu par une guitare apocalyptique. Ce gospel est décidément bien amer. Si en tant qu’artiste noir, Manuel Gagneux est d’autant plus concerné par les événements évoqués, les œuvres dans la lignée de “Wake Of A Nation” doivent éveiller le reste de la population. Plus qu’un témoignage, c’est un appel au secours. Libre à nous de rester sourd et aveugle face à l’oppression, il ne faudra pas compter sur des artistes de la trempe de Manuel Gagneux pour choisir le mutisme. Un coup fatal à notre déni perpétuel, mais diablement nécessaire.

Informations

Label : Zeal & Ardor
Date de sortie : 23/10/2020
Site web : www.zealandardor.com

Notre sélection

  • Vigil
  • At The Seems
  • Wake Of A Nation

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

1 Commentaire

Ecrire un commentaire

Nathan Le Solliec
LE MONDE OU RIEN