Chroniques

Wolfmother – Victorious

Envie de danser avec les loups ? Rien de plus simple avec le quatrième et tout nouvel album de Wolfmother sobrement intitulé “Victorious”. Au programme : hurlements à la Lune, heavy metal qui va bien et ambiance rock psychédélique.

C’est avec cette voix si significative – qu’on croirait héritée de Robert Plant (Led Zeppelin) ou d’Axl Rose (Guns N’ Roses) – propre au heavy metal, qu’Andrew Stockdale lance les hostilités. Riffs de guitares soutenus, qui ronronnent à qui mieux mieux; plan de batterie tonitruants (l’utilisation de la double pédale se faire ressentir) abattus au bon moment. Les musiciens l’annoncent d’emblée, s’ils entrent dans l’arène, c’est pour en sortir “Victorious”.

Ian Peres (basse/claviers) apporte une teinte toute psychédélique à l’ensemble, en créant des ambiances so vintage, carrément groovy, qui rappellent une fois de plus l’influence des anciens. On pense bien sûr à The Doors, à Led Zeppelin.

Côté compo, il est question d’une femme, comme souvent chez Wolfmother – cf le titre phare, “Woman” qui a valu au groupe de nombreux prix en 2006 -. Ou plutôt de plusieurs; comme le suggère les nombreux morceaux “The Love That You Give”, “Baroness” ou “Pretty Peggy”. Et pour chaque femme, il y a une rythmique, des sonorités, un style différent. On passe ainsi de morceaux carrément pêchus et va-t’en guerre (“The Love That You Give”, “Victorious”) à des ballades roucoulées sous le balcon (“Baroness”, l’acoustique “Pretty Peggy”).

Puis on quitte les lumières psychédéliques de la ville (“City Lights”) et on embarque pour une vie plus simple (“Simple Life”) : un road trip fait de riffs métalliques en cascades (“Gypsy Caravan”) et de reverb’ sur la voix du chanteur (“Happy Face”). Pour finir en une sorte d’apothéose musicale, dans laquelle les guitares, la basse et la batterie font écho au cantique puissamment heavy du chanteur.

Un disque qui ravira les fans de heavy metal mais pas que. Les amateurs de hard rock, de rock psyché ou encore de Led Zeppelin pourront eux aussi apprécier l’album à sa juste valeur. On invite également les curieux à tendre l’oreille. Le loup est dans la bergerie.

Informations

Label : Universal Music / Polydor
Date de sortie : 19/02/2016
Site web : www.wolfmother.com

Notre sélection

  • Simple Life
  • Victorious
  • City Lights

Note RUL

4.5/5

Ecouter l’album