ChroniquesSlideshow

Twin Atlantic – POWER

Dix ans après leur premier album “Vivarium” (2009), les Ecossais Twin Atlantic débarquent avec “POWER”. Un cinquième effort audacieux.

Une proposition déroutante

Après “GLA” (2016) et un changement de label, les quatre musiciens sont de retour avec un projet détonnant. Ces derniers ont choisi de remettre au goût du jour l’électro des années 80. “Oh! Euphoria!” nous plonge tout de suite dans le bain d’un disque opus qui porte très bien son nom.

Si vous avez aimé “GLA”, proposition de rock puissant et énervé, il faudra vous habituer à ce changement de style radical mais non moins énergique. Les singles dévoilés avant l’heure (“Novocaine”, “Barcelona”) donnaient déjà une idée générale du ton de l’ensemble. Des productions dansantes et des guitares souvent laissées au placard. La musique est très travaillée, accompagnée de refrains accrocheurs et efficaces. Rien n’est laissé au hasard et l’on découvre de nouvelles sonorités à chaque nouvelle écoute d’un même morceau.

Une prise de risque qu’il faut saluer

Que les fans de la première heure se rassurent. Malgré ce virage à 180 degrés “POWER” a tout pour surprendre agréablement l’oreille. Le projet semble être taillé pour le live, qui lui donnera sans hésitation une autre dimension d’écoute.

L’ensemble présence une esthétique très cohérente. Sauf peut-être à l’écoute de “Mount Bungo”, interlude qui ne trouve pas sa place dans ce projet. Ce dernier ressemble davantage à une maquette inachevée et inesthétique qu’à un titre en lui-même.

On est surpris tout au long de la découverte de “POWER” par ce que l’on découvre. Sensation beaucoup trop rare dans une industrie concurrentielle où la prise de risque a rarement sa place. A titre d’exemple, on pourrait parler de “I Feel It Too”, morceau rock et entraînant qu’on ne s’attend pas à trouver dans un tel projet. On trouve aussi le dansant “Ultraviolet Truth », suivi par “Asynchronous”, étonnant interlude au piano qui nous permet de faire une pause dans cette course folle.

Le trio a réalisé un travail d’orfèvre tout en se laissant une très grande liberté créative. On ne retrouve pas les sonorités avec lesquelles on était familiers. Quoiqu’il en soit, Twin Atlantic a osé l’expérimentation. Et on ne peut pas lui reprocher d’être sorti de sa zone de confort. Qu’on accroche ou pas avec le projet.

Informations

Label : Universal Music / Mercury
Date de sortie : 24/01/2020
Site web : www.twinatlantic.com

Notre sélection

  • Oh! Euphoria!
  • I Feel It Too
  • Ultraviolet Truth

Note RUL

 3/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire