Chroniques

The Sword – Used Future

Qu’il est loin le temps où The Sword s’évertuait à évoluer dans un registre heavy stoner qu’il lui allait si bien. Depuis “Age Of Winters” sorti en 2006, le quatuor d’Austin a quitté les riffs épais et lourds pour glisser vers un hard rock psychédélique quelque peu déconcertant pour ses fans de la première heure. Le nouvel effort des Texans intitulé “Used Future” saura-t-il convaincre à nouveau les adeptes de The Sword ou seront-ils encore plus perdus après l’écoute de ce nouvel opus ?

“Prelude” qui fait office d’introduction pour “Deadly Nightshade” répond immédiatement aux quelques interrogations soulevées en proposant un style très classic rock. Les guitares ne respirent plus autant la distorsion et la batterie propose un groove assez calme mais efficace. “Twilight Sunrise” qui lui succède propose la même recette et peine à emballer l’écoute. Le chant de J.D.Cronise se marie bien aux compositions mais apparaît un peu monotone et sans réelles nuances.

Le groupe tente tout de même de sortir de sa zone de confort en essayant de donner plusieurs directions à ses créations. “Book Of Thoth” renferme quelques touches de stoner mais très timidement. Les riffs un peu plus gras renvoient vers les plus belles heures de sa discographie. “Come And Gone” part dans la direction opposée en proposant un rock très 70’s flirtant avec la pop. La composition est bien construite même si elle traine un peu trop en longueur pour réellement convaincre.

L’univers du psychédélique fait désormais partie intégrante de la panoplie des Américains. Preuve en en est avec pas moins de trois titres instrumentaux présents dans le tracklisting. “The Wild Sky” avec son registre un peu plus turbulent donne un bon coup de fouet à l’écoute. La batterie de Santiago Vela III se combine énergiquement aux guitares affutées de J.D Cronise et Kyle Shutt. Les deux autres compositions instrumentales “Nocturne” et “Brown Mountain” naviguent dans un style plus posé mais qui met en lumière tout le talent de création du quintette.

La production de ce disque ne peut souffrir d’aucun reproche. Le son y est parfaitement dosé et les instruments se répondent avec intelligence. Cependant, l’écoute peine à s’emballer et il est difficile de totalement adhérer aux compositions un poil trop lisse. Le fantôme des premières années de la formation, où les morceaux puissants arrachaient tout sur leurs passages, pèse lourdement dans la balance.

“Used Future” confirme que The Sword a définitivement délaissé le monde du heavy stoner pour se tourner vers un registre beaucoup plus posé et fortement teinté de psychédélisme. Le résultat qui en ressort est mitigé et laisse un certain gout d’inachevé. Les adeptes de la première heure ne retomberont clairement pas dans l’escarcelle des Texans mais les adeptes de rock vintage psyché y trouveront certainement plus leur compte.

Informations

Label : Razor & Tie
Date de sortie : 23/03/2018
Site web : www.theswordofficial.com

Notre sélection

  • Book Of Tooth
  • The Wild Sky
  • Brown Mountain

Note RUL

2.5/5

Ecouter l’album