ChroniquesSlideshow

The Fratellis – Half Drunk Under A Full Moon

2020 année tumultueuse. 2021 ne semble pas mieux partir mais les Ecossais de The Fratellis ont finalement décidé d’arrêter de repousser la sortie de leur nouvel album. “Half Drunk Under A Full Moon”, le sixième disque, va (enfin) voit enfin le jour. 

Petit historique

Mais commençons par le commencement. The Fratellis en a parcouru du chemin. Et quel chemin ! Arrivé en 2006 avec un premier album explosif (“Costello Music”, 2006), le trio originaire de Glasgow a de suite mis tout le monde d’accord. Résolument rock, entraînant, complètement barré. S’en suit “Here We Stand” (2008). Dans la même veine, tout aussi bien exécuté. Puis en 2009, c’est la séparation.

Les musiciens reviennent en 2013 avec “We Need Medicine”. Cette troisième sorte sera suivie de deux autres disques, “Eyes Wide, Tongue Tied” (2015) et “In Your Own Sweet Time” (2018). Avec ce dernier, The Fratellis avait déjà gentiment engagé un petit virage musical. Moins rock, plus pop, plus édulcoré. Plus “passe partout”. Mais toujours aussi bien réalisé. Et puis 2020. Tout le monde connaît.

L’attente en vaut-elle la chandelle ?

Pandémie oblige, impossible de défendre comme il se doit un album dans de telles conditions. Initialement prévu pour le mois de mai 2020, “Half Drunk Under A Full Moon” a donc été repoussé de presque un an !

Le voici donc entre nos mains. Et il faut avouer que même si le virage était déjà annoncé, la déception est quelque peu présente. Explications.

Pour ce nouvel album, le trio a voulu explorer encore plus loin le côté pop. Et on peut dire que c’est réussi. Rempli d’audace, cet ensemble est théâtrale au possible. Arrangement de cordes épique (“Half Drunk Under A Full Moon”), chœurs renforcés (“Action Replay”), cuivres en voulez-vous en voilà (“Need A Little Love”), les Fratellis nous offrent toujours plus de nouveautés enchantées et digne d’une B.O. de comédie musicale.

C’est beau mais pourtant…

On ne peut nier que ce “Half Drunk Under A Full Moon” est un beau disque. Plus doux, plus adouci, plus chic. Un peu à la manière de Arctic Monkeys avec son “Tranquility Base Hotel And Casino” (2018).

Mais aussi beau puisse-t-il être, la folie rock des débuts du groupe manque cruellement et l’ennui se fait un peu ressentir. Certains titres se rapprochent des débuts comme “Six Days In June” ou “Living In The Dark”.  Plus rock, plus dansants, plus excentriques.

Et c’est cela qui faisait la beauté et l’originalité de The Fratellis. Cette excentricité, ces placements chants étranges, ces cuivres qui partaient en vrille.

Avec ce nouveau disque, The Fratellis ne perd pas de sa superbe, mais se met dans une bulle plus lisse, plus douce et donc plus classique. “Half Drunk Under A Full Moon” est néanmoins une très belle réalisation qui se laisse parfaitement bien écouter. Il manque peut-être juste de ce petit grain de folie qui faisait toute la différence.

Informations

Label : Cooking Vinyl
Date de sortie : 09/04/2021
Site web : www.thefratellis.com

Notre sélection

  • Living In The Dark
  • Six Days In June
  • Half Drunk Under A Full Moon

Note RUL

 3/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire