ChroniquesSlideshow

Temples – Hot Motion

Les petits génies du rock psychédélique anglais reviennent ! Les Temples sont de retour avec “Hot Motion”, et renouent joyeusement avec leurs style d’origine. A placer aux premiers rangs du mouvement rock psyché, dans la veine de Tame Impala (dont on retrouve toujours quelques sonorités), cet album va ravir les fans de la première heure.

Un retour aux sources

Avant tout, sur la pochette, on compte trois membres du groupe. Le batteur Samuel Toms ayant rejoint Fat White Family, les trois autres ont décidé de reprendre les bases. Après la sortie du second album “Volcano” (2017) qui avait laissé les fans perplexes, “Hot Motion” rassure : Temples est toujours bien capable de nous produire la crème de la crème de l’indie rock.

Comme à leur habitude, l’enregistrement est fait maison. Un bon moyen de composer à plusieurs des sonorités qui correspondent bien aux Temples. D’ailleurs, dès l’ouverture avec “Hot Motion”, on retrouve l’essence même du groupe dans la guitare qui nous guide avec une mélodie qu’on aura dans la tête pendant un long moment et la voix doublée d’écho de James Bagshaw.

L’ensemble se déroule très facilement, la structure des titres change peu. La guitare est très présente et l’accent plus léger sur les synthés et claviers. De manière générale, “Hot Motion” rappelle “Sun Structure” (2014), le premier album, pour notre plus grand plaisir. Le trio alterne entre couplets rêveurs et grands coups de guitare, à l’image de “Context” qui se fredonne rapidement ou “Step Down” aux accents pop rythmée.

Des surprises cachées 

Pourtant, “Hot Motion” réserve ses légères surprises. L’influence du rock des années 70 se ressent au fil des morceaux, surtout à l’écoute de “The Beam” dont le son des guitares est emblématique. Mais on note tout de même “Holy Horses” et “The Howl” au début du disque, aux sonorités un peu plus sombres, rythmes un peu plus lourds et moins de touches psyché.

Si on retrouve même des accents de dream pop à la fin de l’album, de manière générale, l’atmosphère est un peu plus sérieuse que ce à quoi Temples nous avait habitués. Peut-être un peu plus matures, les titres sont plus travaillés sans pour autant dénaturer leur style.

“Hot Motion” met globalement tout le monde d’accord. L’ensemble est parfaitement ficelé, l’alliance entre rock et psyché est parfaitement équilibrée. On l’écoutera encore un moment, les Temples sont sur une bonne voie !

Informations

Label : PIAS
Date de sortie : 27/09/2019
Site web : www.templestheband.com

Notre sélection

  • Hot Motion
  • Step Down
  • The Beam

Note RUL

 4,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire