ChroniquesSlideshow

Taylor Swift – evermore

Annoncé plus tôt dans la journée du 11 décembre, Taylor Swift nous annonce un deuxième album surprise, “evermore”, pour ce deuxième confinement. Cette fois-ci encore, l’artiste s’est entourée des meilleurs et multiplie les collaborations, notamment Bon Iver, avec qui elle a produit sans doute l’un des meilleurs titres de l’année 2020. Alors, ce nouveau disque de dix-sept chansons est-il le cadeau de Noël avant l’heure ? C’est ce que nous allons voir.

Sur les traces de “folklore”

Taylor Swift s’est une nouvelle fois entourée d’Aaron Dessner, Jack Antonoff et bien évidemment Bon Iver, pour ce neuvième album. Il est donc normal que celui-ci suive son prédécesseur, sorti, on le rappelle, il y a moins de six mois.

On retrouve tout ce qui nous avait plu dans “folklore“. Beaucoup de mélancolie, des chansons douces et une ambiance calme, un peu indé et très expérimentale pour l’Américaine. En témoigne des morceaux comme “closure” où elle utilise les mêmes distorsions que Bon Iver, lui donnant un timbre des plus particuliers. Ou encore à l’opposé “no body, no crime” qui n’est autre qu’une ballade typiquement country. Le tout toujours sur des paroles qui raconte ses histoires d’amours, ses regrets et ses espoirs, qui ont fait la réputation de la chanteuse.

L’ensemble fait plaisir à entendre et l’on sent que Taylor Swift a aimé le faire et a pris beaucoup de libertés dessus.

On en fait vite le tour

Que reste-t-il à dire après avoir signifié que “evermore” était bien ficelé et que Taylor Swift a du talent ? Qu’on se le dise, malgré la qualité évidente de cette nouvelle production, l’album a deux défauts non négligeables.

D’une part, il est très long. Dix-sept chansons sur un même disque n’est pas courant et ce défaut mène directement au second. A savoir qu’à l’exception de deux ou trois titres, la construction est la même. Et l’on se retrouve à passer d’un morceau à un autre sans s’en rendre compte.

Taylor Swift a annoncé “ne pas pouvoir s’arrêter d’écrire des chansons” à la suite de “folklore”. On peut donc facilement comprendre tant celui-ci était réussi et tant malheureusement celui-là ressemble à un “album bonus” sans pour autant être mauvais.

Comme d’habitude, “evermore” est un disque qualitatif, mais il ne restera sans doute qu’un album bonus de son prédécesseur “folklore”. Maintenant devons-nous espérer un troisième confinement pour avoir une nouvelle surprise de la part de Taylor Swift ?

Informations

Label : Universal Music / Island Def Jam
Date de sortie : 11/12/2020
Site web : www.taylorswift.com

Notre sélection

  • evermore (feat. Bon Iver)
  • gold rush
  • no body, no crime (feat. Haim)

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire