Chroniques

Snow Patrol – Wildness

Cela faisait une éternité que Snow Patrol n’avait pas sorti de musique. Cette absence, expliquée par le syndrome de la page blanche auquel les musiciens ont dû faire face, avait inquiété leur public. Alors que leur avenir semblait incertain, l’annonce du septième album, intitulé “Wildness”, avait fait taire les mauvaises langues malgré sa sortie repoussée à plusieurs reprises.

L’essai s’ouvre sur “Life On Earth”, un morceau plein de surprises. Sa mélodie traînante, résolument calme et la voix très mélancolique de Gary Lightbody (chant), laissent place, au fur et à mesure des secondes, à un son plus puissant, qui atteint son paroxysme sur la fin. Véritable petit bijou, le titre nous met directement dans le bain.

Son enchaînement avec “Don’t Give In”, avec lequel nous sommes déjà familiers car c’est le premier single que le quintette a choisi, est des plus réussis. La mélodie est plus enjouée, bien que l’instrumental soit très simple; après tout, c’est la marque de fabrique des Britanniques. Lightbody laisse libre court à sa voix, au grain unique et à la puissance particulière, et ça rend plutôt bien.

“A Dark Switch” et son refrain accrocheur est l’une des réussites de l’effort; frais, moderne, et surtout entraînant, c’est un morceau que nous n’avons aucun mal à imaginer joué en concert. C’est également le cas de “Wild Horses”, sur lequel on se surprend à bouger la tête en rythme, ce qui n’est pas très fréquent lorsque l’on connaît le son de la formation qui maîtrise à la perfection l’art de la ballade.

“Life And Death”, qui clôture le tout, fait également partie des morceaux particulièrement remarquables de “Wildness” mais nous laisse sur une petite note amère : l’atmosphère de cette chanson est différente du reste de l’ensemble, et aurait été intéressante de développer sur plusieurs autres compositions.

Véritable force tranquille, les Anglais sont bel et bien de retour, et semblent être de nouveau inspirés. Avec “Wildness”, nous suivons une certaine évolution dans le son de la formation; une évolution peut-être un peu trop légère par moment. Le disque a beau être abouti, les paroles minutieusement travaillées, nous restons sur un sentiment d’inachevé. Cela vient peut-être de la simplicité d’un instrumental que l’on connait sur le bout des doigts et qui reste très prévisible, ou de la sonorité parfois très similaire de certains morceaux qui traînent en longueur.

Une petite prise de risque n’aurait clairement pas été de refus, pour rendre le retour du quintette encore plus percutant et excitant. Cet album reste malgré tout bon, et ravira volontiers les amateurs de musique douce, aux paroles tout de même recherchées.

Informations

Label : Universal Music / Mercury
Date de sortie : 25/05/2018
Site web : snowpatrol.com

Notre sélection

  • Life On Earth
  • A Dark Switch
  • Life And Death

Note RUL

3/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Coralie Monange

Coralie Monange

Journaliste-rédactrice
Je peux écrire sans regarder mon clavier et trouver LE gif adapté à chaque situation. Ah, et j'aime les blagues qui ne font rire que moi.