ChroniquesSlideshow

Smith/Kotzen – Smith/Kotzen

Élaboré dans le plus grand des secrets, cette inédite association est sans aucun doute l’un des grands moments de l’année. Enregistré avant que le monde ne tourne au ralenti, Adrian Smith et Richie Kotzen ont mis la six cordes à l’honneur au fil de ces neuf morceaux. Amis à la ville, les deux comparses avaient toujours évoqué le désir de se retrouver ensemble dans un studio. C’est aujourd’hui chose faite et “Smith/Kotzen” a d’excellents atouts à faire valoir.

Un rock de gentlemen

Des dires des deux intéressés, le processus créatif s’est fait naturellement. L’écoute est effectivement très agréable et coule de source. Sans forcé le trait, sans en rajouter, tout semble et sonne si naturel. Le quatrième album d’un groupe confirmé qui se connait depuis des lustres. Sauf qu’il n’en est rien, d’où cette surprise. “Taking My Chances” qui lance l’écoute en est la parfait illustration. Il n’est d’ailleurs pas question de révolutionner le rock d’aujourd’hui.

Entre classic rock et blues, les signatures soniques de chacun des guitaristes sont évidemment rapidement perceptibles. Le toucher de Kotzen, les mélodies de Smith; inutile d’insister sur la technique de l’un comme l’autre. L’un joue au doigt, l’autre au médiator, c’est l’unique élément anecdotique qui les oppose. Voilà c’est dit !

Smith et Kotzen se partagent le micro, alternent, se complètent et enrichissent leurs prestations respectives. C’est sans doute l’un des points clés du disque qui démontre une très belle complémentarité. Plus mid tempo, plus solennel, “Scars” souligne ce ressenti. Si simple et pourtant si frais. La construction des morceaux est une maitrise pour ces musiciens aguerris, les accords joués également et pourtant difficile de comparer à une production déjà existante, musicalement parlant.

Une superbe réalisation

La dynamique d’écoute est riche, la palette sonore également. Plus sombre, plus colorée tel “Glory Road”, il y a inéluctablement un titre qui aura un écho personnel. L’enjoué “Solar Fire” libère une folle énergie où les deux guitares ne cessent de se répondre, avec en toile de fond un riff entêtant à l’extrême.

Puis vient l’ovni “You Don’t Know Me”; ses sept minutes se démarquent entièrement du reste de l’ensemble, et auraient même pu figurer en fin de lecture. Sa construction est parfois intrigante et sa seconde partie en roue libre; ne cherchez plus de repères, laissez vous porter.

L’agréable “I Wanna Say” nous enfonce davantage encore dans le confortable siège sur lequel nous sommes assis. Il s’en dégage même une chaude sensualité. Enfin, et curieusement, “‘Til Tomorrow” suit le pas, de manière plus enjouée certes, mais dans une atmosphère réconfortante et positive à la fois.

Maitrisé de bout en bout, Adrian et Richie n’ont clairement pas joué la facilité avec une pareille réalisation studio. Malgré un ensemble très cohérent, on regrette peut-être l’absence de titres plus rentre-dedans, plus punchy et groovy à l’image de “Taking My Chances” et “Running” par exemple. “Smith/Kotzen” est une réussite.

Informations

Label : BMG
Date de sortie : 26/03/2021
Site web : www.smithkotzen.com

Notre sélection

  • Taking My Chances
  • Solar Fire
  • Running

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire