Skid Row - The Gang's All Here
Skid Row - The Gang's All Here
ChroniquesSlideshow

Skid Row – The Gang’s All Here

Le titre de ce nouvel album de Skid Row, The Gang’s All Here (“toute la bande est là” en français), sonne presque comme un pied de nez à tous ceux qui réclament depuis des années le retour de Sebastian Bach, le mythique chanteur du groupe à ses débuts. Le message est clair : non, il ne manque personne chez Skid Row, qui peut très bien s’en sortir tout seul.

Oui mais voilà, ce nouveau disque annonce l’arrivée d’un énième nouveau chanteur, déjà le quatrième remplaçant de Bach depuis son départ en 1996. Exit donc ZP Theart, l’ex-chanteur de Dragonforce, et bienvenue à Erik Grönwall, ancien chanteur de H.E.A.T. et vainqueur de la Nouvelle Star suédoise.

Skid Row croit si fort à ce nouveau départ que The Gang’s All Here est le premier album du groupe depuis 2006, et compte bien nous prouver qu’il n’est pas encore prêt pour la retraite.

Le nouveau Skid Row fait du pur Skid Row

Force est de constater que ce Skid Row nouveau sonne exactement comme le Skid Row de la grande époque. The Gang’s All Here est un concentré de hard rock plein de fougue où tout est fait pour ressembler aux premiers albums de la formation. Que ce soit les chœurs assurés par le groupe dans la majorité des refrains, faciles à chanter et taillés pour le live, ou les riffs et soli de Dave Sabo et Scotti Hill. Tout y est ! Skid Row atteint à nouveau les sommets qu’il n’avait jamais réussi à retrouver après ses deux premiers albums.

Mais la meilleure nouvelle de cette “résurrection” n’est autre que l’arrivée d’Erik Grönwall. S’il ne peut pas complètement rivaliser avec Sebastian Bach, sa voix se rapproche très fortement de celle du chanteur d’origine. Grönwall n’a pas peur de monter dans les aigus et son énergie débordante semble guider le reste du groupe. Il est capable de s’adapter à tout type de chanson, aussi bien au tempo nerveux d’un “The Gang’s All Here” (qui pourrait ressembler à une chanson de Poison), qu’à une ballade mélancolique comme “October’s Song”. Nulle doute qu’il saura reprendre parfaitement les standards en concert.

Un retour 30 ans en arrière, pour le meilleur et pour le pire

Skid Row réussit à reproduire quasiment à l’identique le son qui l’a rendu célèbre et certaines des chansons de The Gang’s All Here auraient probablement pu devenir des tubes à la place des classiques “18 & Life”, “Monkey Business” ou “Youth Gone Wild” si l’ensemble était sorti à la fin des années 80. Sortir un tel disque aujourd’hui peut en effet sembler un peu dépassé, si ce n’est complètement ringard. Pas une once de modernité ici donc et on est aussi à des années lumières des premiers succès de Skid Row au niveau des paroles, assez clichés pour qu’on puisse les deviner avant qu’Erik Grönwall ne les chante.

En définitive, The Gang’s All Here est un album qui aurait presque pu sortir après Skid Row (1989) et Slave To The Grind (1991) tant on retrouve cette énergie des débuts. Les fans du groupe ou les nostalgiques du hard rock à tendance glam des années 80 seront probablement ravis de retrouver ce Skid Row là. Les autres regretteront probablement un album convenu et très cliché. Quoiqu’il en soit, Skid Row est de retour et n’a pas pris une ride depuis tout ce temps !

Informations

Label : earMUSIC
Date de sortie : 14/10/2022
Site web : withkoji.com/@SkidRow

Notre sélection

  • Resurrected
  • Hell Or High Water
  • The Gang’s All Here

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire