ChroniquesSlideshow

Simple Plan – Harder Than It Looks

Si vous trainez sur les internets, vous n’êtes pas sans savoir que la nostalgie des années 2000 s’est emparée de la pop culture ces deux dernières années. C’était donc le moment parfait pour les vétérans du pop punk de revenir sur le devant de la scène !

Harder Than It Looks est le premier album de Simple Plan depuis 2016. C’est aussi le premier sorti sans label et sur lequel Pierre Bouvier (chant) est crédité en tant que producteur. Libres de toutes contraintes et échéances, les Canadiens ont pris le temps de façonner un disque totalement à leur image. Simple Plan offre à ses fans de longue date un album incarnant la quintessence de son identité musicale.

Comme avant, mais en mieux

L’ensemble débute avec “Wake Me Up (When This Nightmare’s Over)” qui pourrait être l’hymne de cette pandémie. “Ruin My Life” s’offre un featuring avec Deryck Whibley (Sum 41), une collaboration qui aurait enflammé la scène pop punk des années 2000. Dès les premières notes, on semble retrouver la recette accrocheuse du classique “Welcome To My Life”. Les titres s’enchainent et les refrains sont toujours aussi addictifs. De quoi donner envie de chanter à tue-tête en voiture ou encore mieux : en concert ! S’il y a un domaine dans lequel Simple Plan excelle, c’est bien les chansons d’amour catchy. “Million Pictures Of You” en est la preuve : des paroles mielleuse à souhait sur fond de riffs pop punk entrainants, et cela fonctionne.

Au top de leur forme

Ainsi, on retrouve la signature pop punk made in Simple Plan sur laquelle sont posées des paroles bien emo comme on les affectionne. L’album s’écoute d’une traite, peut-être un peu trop parfois et c’est là qu’intervient “Anxiety”. Pour les fans de longue date, le morceau rappellera Simple Plan (2008), mais en plus abouti et maitrisé. Ce Harder Than It Looks se termine avec “Two” qui est clairement la chanson de trop. Le problème n’étant pas le fond, mais plutôt la forme. Difficile d’aborder les dégâts causés par le divorce à travers les yeux d’un enfant sans tomber dans des clichés presque gênants.

Simple Plan nous offre l’un de leurs meilleurs albums. Refrains entêtants, riffs efficaces et un rollercoaster d’émotions : tout est au rendez-vous. Le seul bémol est le titre “Two” qui clôt Harder Than It Looks et qui entache ce qui aurait pu être un sans faute.

Informations

Label :
Date de sortie : 06/05/2022
Site web : officialsimpleplan.com

Notre sélection

  • Wake Me Up (When This Nightmare’s Over)
  • Ruin My Life (feat. Deryck Whibley)
  • Million Pictures Oof You

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire