ChroniquesSlideshow

PVRIS – Use Me

Après en avoir reporté la sortie à plusieurs reprises, PVRIS sort son troisième album studio. Appelé “Use Me”, la pochette met en scène la frontwoman, Lynn Gunn. Une volonté de la part du désormais duo et une symbolique importante : en effet, c’est la jeune femme qui est au cœur de la création de ce disque !

Une période troublée pour le groupe

Si ce nouvel album a été (très) attendu par les fans du duo, il leur aura fallu prendre leur mal en patience durant de longs mois. Initialement prévu pour le 1er mai 2020, puis pour le 10 juillet 2020, c’est finalement à la fin de l’été que les onze titres sont dévoilés. Le souci ? Nous connaissons déjà six morceaux de ce nouveau disque. Un détail qui nous laisse d’ores et déjà une impression d’inachevé.

Le dernier EP “Hallucinations” (2019) a fusionné avec de nouveaux titres pour construire “Use Me”. Musicalement parlant, cela a du sens et l’ensemble reste cohérent. Mais il est compliqué de ne pas ressentir de la déception après une attente aussi longue. On aurait adoré découvrir un peu plus de nouveaux titres.

Une nouvelle direction

“Gimme A Minute” ouvre l’album avec intensité. Le début du morceau a beau être calme, il gagne en puissance au fil des secondes, jusqu’à atteindre le premier refrain qui nous plonge directement dans l’univers du duo. Au fil de notre écoute, il nous est impossible de ne pas remarquer le tournant musical que prend la formation. Plus électro, ces nouvelles sonorités ont été pensées dans les moindres détails par la chanteuse. Si on l’avait déjà remarqué lors de la sortie de “Hallucinations”, c’est un sentiment qui se confirme.

Deux jours à peine après le renvoi de leur guitariste et claviériste, Alex Babinski, les thèmes abordés dans ce disque prennent tout leur sens. Les deux artistes laissent leurs angoisses, leurs peurs et leur passé derrière eux pour se tourner vers l’avenir. C’est notamment le thème de “Wish You Well” qui clôture parfaitement bien “Use Me”. 

Un album à fleur de peau

Nous ne pouvons pas parler de “Use Me” sans mentionner la pépite qu’est “Stay Gold”. Le titre à lui tout seul symbolise la maturité qu’a pris PVRIS au fil des années, autant musicalement qu’artistiquement. Les Américains sont là où on ne les attend pas et c’est quelque chose qui promet de séduire leur public. Si on nous avait dit que le groupe derrière “My House” sortirait un morceau comme celui-là on y aurait pas cru !

Dans “Loveless” et “January Rain”, Lynn Gunn se livre, toute entière. Que ce soit dans les paroles ou dans la production des deux morceaux, nous découvrons une artiste à fleur de peau, brisée mais pourtant décidée à avancer et à laisser sa douleur derrière elle. Elle reprend le pouvoir sur sa vie et sur son art de la façon la plus symbolique qui soit.

Il n’est plus question de zone de confort pour les deux musiciens. S’ils avaient tendance à y rester auparavant, ils semblent bien décidés à prendre des risques. Et qu’on se le dise : c’est réussi !

Informations

Label : Warner Music
Date de sortie : 28/08/2020
Site web : www.pvris.com

Notre sélection

  • Stay Gold
  • Wish You Well
  • January Rain

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Coralie Monange

Coralie Monange

Journaliste-rédactrice
Je peux écrire sans regarder mon clavier et trouver LE gif adapté à chaque situation.