ChroniquesSlideshow

PATRÓN – PATRÓN

Quand on voit la pochette du premier album éponyme de PATRÓN, la fuite est de mise. Mais ne vous arrêtez pas à ce kitsch si assumé qu’il en devient cool. Cette petite pépite saura conquérir les plus réticents.

Le rock toujours

PATRÓN ne sera pas inconnu pour tous. À sa tête, Lo (Lo Data) chanteur du groupe Loading Data. PATRÓN, son nouveau projet est la définition du rock dans tout ce qu’il y a de plus sexy. Une voix grave, suave. Une manière de chanter de crooner rock n’roll sonnant à la Elvis Presley. Du groove à n’en plus finir avec des riffs sensuels (“Who Do You Dance For”, “She Devil”).

Il est également surprenant avec “Seventeen”. Une ballade country qui aurait largement sa place dans un bon western et qui met terriblement sa voix en valeur. Une maîtrise parfaite des genres qui est sublimée par les musiciens qui accompagnent Lo.

Savoir s’entourer

Pour donner plus de force à ce premier disque, on retrouve l’immense Joey Castillo (Queens Of The Stone Age, The Bronx) qui vient titiller la batterie et laisse parfois sa place à Barrett Martin (Mad Season, Walking Papers). Nick Oliveri (Kyuss, QOTSA) chouchoute les cordes de la basse. La guitare est parfaitement assurée par Aurélien Barbolosi (Aston Villa). Avec de tels monstres, le résultat final est forcément aux petits oignons. Du rock stoner à tendance pop bien efficace.

Et qui de mieux qu’Alain Johannes pour produire et magnifier tout ceci ? Pour rappel, en plus d’être musicien (chanteur-guitariste d’Eleven notamment), il est également un excellent producteur et ingé son qui travaille avec les plus grands : Chris Cornell, Them Crooked Vultures, Mark Lanegan.

Des influences (trop ?) nombreuses

On ne peut nier que ce premier album pourrait être vu comme étant l’enfant de Arctic Monkeys et de Queens Of The Stone Age. Le fait que les (très fortes) influences soient si présentes pourraient en rebuter certains. C’est peut-être là le seul point négatif de cet ensemble. Aussi bien réalisé soit-il, ce schéma musical n’est pas une nouveauté.

A contrario, il se peut aussi qu’il ravira les plus fervents fans du genre. PATRÓN a tout de même une âme incroyablement forte.

Quoi qu’il en soit, il est indéniable que PATRÓN nous offre un excellent premier album qui donne envie de parcourir tout l’Ouest américain au volant d’une Mustang de 67 !

Informations

Label : Klonosphere
Date de sortie : 29/05/2020
Site web : www.patronofficial.com

Notre sélection

  • Who Do You Dance For
  • How To Land
  • She Devil

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire