Chroniques

Panic! At The Disco – Pray For The Wicked

Panic! At The Disco est probablement l’un des groupes les plus emblématiques de ces dix dernières années, et ce malgré des périodes où son avenir était incertain. Brendon Urie a toujours porté la formation à bout de bras et sa vie personnelle et professionnelle a toujours largement influencé la musique que les Américains ont pu sortir. Avec ce nouvel opus, “Pray For The Wicked”, c’est encore une fois le cas. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les racines très émo du groupe sont loin derrière. Dans la même lignée que “Death Of A Bachelor” (2016), le petit nouveau est synonyme de maturité et d’évolution !

La sortie du tout premier single, “Say Amen (Saturday Night)” avait laissé perplexe certains fans de la première heure. Il faut dire que les nouvelles sonorités du titre sont un peu surprenantes aux premiers abords. Beaucoup plus jazz, mais avec une touche de pop, c’est un cocktail détonnant qui est proposé ! Et c’est un peu dans cette veine-là qu’est ce nouvel effort. Après tout, Urie nous avait prévenu : “Pray For The Wicked”, ce sera un “Death Of A Bachelor” sous stéroïdes. N’en déplaise à certains !

A travers ces onze nouveaux morceaux, le chanteur explore un nouveau style, qui n’est pas sans rappeler celui des comédies de Broadway qui lui sont plus que familières. Ce sont donc des morceaux dans lesquels il n’hésite pas à en envoyer, vocalement parlant. “Dancing’s Not A Crime”, avec son instrumental riche en sonorités toutes très différentes mais se mariant particulièrement bien, fait partie de ces pistes qui nous restent à l’esprit; non seulement grâce à la bonne humeur qui en émane, mais également grâce aux prouesses vocales de l’artiste. Dans “Roaring 20s”, P!ATD conserve ce côté décalé qui a fait son succès, et autant dire que ça fonctionne.

Ce nouveau disque est plus mature, mais est aussi synonyme de fierté de la part du frontman. Dans “Hey Look Ma, I Made It”, il revient sur son parcours semé d’embûches mais également de succès, notamment grâce à son acharnement et sa volonté de s’améliorer.

Véritable appel à la positivité et à la fête, c’est un essai qui tombe à pic et qui marque un tournant dans le son du groupe, qui sait définitivement comment se renouveler et captiver son public.

Informations

Label : Fueled By Ramen
Date de sortie : 22/06/2018
Site web : panicatthedisco.com

Notre sélection

  • Dying In LA
  • Dancing’s Not A Crime
  • Roaring 20s

Note RUL

4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Coralie Monange

Coralie Monange

Journaliste-rédactrice
Je peux écrire sans regarder mon clavier et trouver LE gif adapté à chaque situation. Ah, et j'aime les blagues qui ne font rire que moi.