Chroniques

Pærish – Semi Finalists

On vous parlait de ce groupe et de cet album il y a un an via notre premier RockUrScene, ne sachant pas vraiment quand celui-ci allait voir le jour. Finalement, douze mois plus tard, la sentence est tombée et c’est tout compte fait début décembre que les Parisiens lâchent “Semi Finalists”, leur premier long-format, via leur propre label 13 Bowls Of Cereals. Un disque enregistré début 2015 à Glasgow par Bruce Rintoul (Twin Atlantic, We Came From Wolves), mixé par Vince Ratti (Brand New, Turnover, The Starting Line) et masterisé par la pointure Will Yip qui sera resté mystérieux jusqu’au bout, malgré l’engouement grandissant pour le groupe. 

Après nous avoir longtemps proposé comme seul apéritif les tubes “Undone”, “Then People Forget” et “Party’s Over, Biff”, nous habituant par la même occasion aux sonorités entre grunge et indie rock, la formation se dévoile complètement avec douze pistes détonantes et réfléchies. “Semi Finalists”, à l’esthétique avisée et au dynamisme avéré, résultat d’un minutieux travail de composition, n’est ni un album témoin, permettant la promotion de quelques hits au détriment du reste, ni un disque à prendre à la légère.

Tout comme la chanson d’ouverture, “Winona Ryder”, l’accomplissement de la formation n’a même rien à envier aux autres groupes français et internationaux du moment, de par son identité très singulière et sérieuse.

Entre riffs de guitare tantôt frontaux tantôt accueillants, lignes de chant non conventionnelles et eurythmiques en plus d’une batterie hyperactive, l’ensemble répond à tous les critères d’une musique propre à elle-même et noisy à la fois. Un micmac d’influences au profit d’un résultat inspiré et inspirant. Mieux, celui-ci est au même titre méticuleux, précis tout en restant accessible, à l’instar des fédérateurs “I’ve Got Punched In The Face, What’s Your Excuse” et de l’unique piste acoustique “Sailplane”.

A côté de cet aspect passe-partout, Pærish nous démontre aussi son amour pour les structures complexes, les musiques où les fondations sont moins évidentes qu’on ne le pense. Tout comme “7-57” et son bridge très Bloc Party-ien ou encore “Then People Forget”, l’heure est aussi à la cassure des codes, toujours dans la limite du raisonnable, qui pimente l’ensemble et élève le disque à un niveau intéressant. Ajouter à cela un chant baigné dans la reverb, alternant entre puissance et légèreté et offrant une certaine honnêteté à l’ensemble, afin d’obtenir un subtil disque incisif et contemplatif. 

On est fin 2016, Pærish s’éveille ! Avec “Semi Finalists”, les Parisiens s’immiscent brillamment dans le milieu du rock émergent, avec simplicité, originalité et douze chansons complémentairement fortes. Sans doute le next BIG thing à la française, à suivre de très près pour les fans d’indie rock !

Informations

Label : 13 Bowls Of Cereals
Date de sortie : 02/12/2016
Site web : paerish.com

Notre sélection

  • Winona Ryder
  • 7-57
  • ShaqFu

Note RUL

4/5

Ecouter l’album