ChroniquesSlideshow

Paerish – Fixed It All

On le sait, depuis un an les temps sont rudes. On ne sait pas trop où se trouve la lumière au bout de ce tunnel qui semble sans fin. Et puis d’un coup, d’un seul, un rayon de soleil enfin. Un halo brillant, explosif, qui réchauffe les cœurs. Paerish nous illumine avec son second album “Fixed It All”. Une bulle d’air frais et d’oxygène qui fait un bien fou.

Le commencement

Quatre ans après le premier disque “Semi Finalist” (2016), le quatuor parisien nous revient avec ce “Fixed It All”. Peut-être un peu plus smooth que son prédécesseur (ou pas), mais tout aussi réussi.

L’histoire de cet album est assez atypique. Étant presque tous d’anciens étudiants en cinéma, Mathias (chant/guitare), Frédéric (guitare), Martin (basse) et Julien (drums) s’immergent constamment de films, séries TV et jeux-vidéos en tous genre. Sur son Bandcamp, le groupe explique que ce disque est né après que Mathias ait regardé pléthores de vidéos sur Twitch. Et d’un coup, un riff qu’il entend retient son attention. Et hop, les idées fusent et l’album se prépare.

Un retour à nos jeunes années

Ce disque fait renaître nos adolescences. Cela sent bon le rock 90’s coloré et loin d’être édulcoré. À l’écoute de ce nouvel album, on a bien envie de tout pousser chez soi, et de monter sur les tables comme l’a si bien fait Deftones à l’époque pour leur clip de “Back To School”. Vous voyez le genre ?

Paerish nous offre ici un ensemble d’une richesse folle. Cela rock fort avec des basse-bat’ d’une propreté absolue, notamment sur le titre éponyme “Fixed It All” et son refrain hyper catchy et entêtant, ou encore “Journey Of The Prairie King”. La guitare saturée titille fort le grunge sur les morceaux “Mike + Susan” et “Hollow”. Ils calment aussi le jeu avec des compositions aux sonorités plus douces typées ballades, tapant droit dans le cœur comme avec “Albert Suffers” ou encore “Archives”.

Sur “You & I”, ce n’est autre que Patrick Miranda, chanteur et frontman des très cools Movements qui vient prêter main forte. Et quel bonheur auditif. Ce titre est aussi doux que puissant grâce au mélange des voix pleines et screamées, des guitares planantes, et un basse-bat’ toujours plus maitrisé.

Paerish nous prouve, encore une fois, qu’il n’a rien à envier aux groupes indie rock britanniques et californiens. Ce second album est une petite pépite de tubes qui sent bon l’été. On se verrait bien au volant d’une caisse, parcourant de longues routes au milieu de paysages complètement fous, cheveux aux vents, en écoutant et chantant fort (et faux) la totalité de “Fixed It All”.

Informations

Label : SideOneDummy Records
Date de sortie : 23/04/2021
Site web : paerish.bandcamp.com

Notre sélection

  • Hollow
  • Fixed It All
  • Mike + Susan

Note RUL

 4,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire