ChroniquesSlideshow

Opinion And Wet DyeDream – Inside

Opinion & Wet DyeDream c’est la rencontre d’Hugo (Opinion) et Alexis (Wet DyeDream) via la plateforme Bandcamp. Alexis a été touché par la musique d’Hugo et lui a proposé qu’ils fassent de la musique ensemble. L’un venant du Gers et l’autre de Bordeaux, tout a commencé à base d’envois de morceaux. Alexis a proposé à Hugo de débarquer chez lui pendant une semaine afin de pondre quelque chose. C’est ainsi qu’est né “Inside”. Entièrement en DIY, enregistré en une semaine dans la chambre d’Hugo. Enfermés sans personne d’autre. Sortir seulement pour répéter. Peu de sommeil pour beaucoup d’heures de travail. Les garçons se sont partagés tous les instruments et les chants. Hugo a ensuite enregistré les batteries et mixé tout le disque tout seul chez lui. L’alchimie entre les deux musiciens est très forte, ça se ressent et le résultat est là.

La rencontre

Les deux copains sont fans absolus de Nirvana, Syd Barrett et des premiers albums d’Eliott Smith. Ce premier essai est donc tout naturellement un mélange de différents styles. Grunge, psyché, sad folk, emo, garage. Tout ceci pourrait donner un album qui part dans tous les sens, incompréhensible. Pourtant, chaque style s’emboîte parfaitement et donne à l’album un savoureux mélange, doux-amer. Tout le long, l’esprit psyché et farfelu de Syd plane sur la plupart des mélodies. Quant au chant, il est plus basé sur celui venant des entrailles de Kurt.

Un melting-pot de sujets et styles

Le disque traite également de différents sujets qui nous ramènent à nos crises d’ados. La haine de soi avec “Fuck It (I Hate Myself)” et son rock garage de chambre parfait. Elle vous expédiera directement dans les 90’s. “Day Or Night” et sa perte totale de notion du temps, du décalage complet avec le monde extérieur (et exprime également la manière dont a été enregistré ce premier opus). La perte de confiance avec “Too Nice To You” qui nous met une claque et nous rappelle nos premiers chagrins d’amour.

Le duo est énervé, mais lâche parfois les grattes saturées pour des mélodies acoustiques : “Pills” est une ballade qui vous piquera le coeur. Également acoustique, mais cette fois très entrainante : “Emergency Song” qui serait le mix parfait de “Everybody Needs Somebody To Love” et ” (I Can’t Get No) Satisfaction” des Rolling Stones (“yeah yeah yeah, that’s what I say”).

Un album DIY de qualité

Pour un disque enregistré et mixé dans une piaule, il n’a rien à envier à ceux fait entièrement en studio. Le mastering est parfait. On ne perd rien en qualité d’instruments, bien au contraire, on entend tout parfaitement bien. Ça ne bave pas, ça crunch parfois, mais c’est l’esprit grunge et c’est très bien comme ça.

“Inside” est un disque qu’on a envie d’écouter les soirs de déprime. Il est violent au cœur fondant. Fait avec beaucoup d’amour. Et ça fait du bien.

Informations

Label : Flippin’Freaks
Date de sortie : 06/03/2019
Site web : flippinfreaks.bandcamp.com

Notre sélection

  • Too Nice To You
  • You Suck
  • Black Box

Note RUL

 4/5

Ecrire un commentaire