ChroniquesSlideshow

Nightwish – HUMAN. :II: NATURE.

Groupe majeur à la fanbase énorme, Nightwish n’est plus à présenter. Avec un CV qui parle pour lui, chaque album est un événement auquel il est difficile d’échapper. Cinq ans après “Endless Forms Beautiful” (2015), les Finlandais reviennent aux affaires. Et pour ce dixième disque, la bande du maître à penser Tuomas Hopolainen a vu les choses en grand. Se présentant comme un double album concept, “HUMAN. :II : NATURE.” a pour ambition de taper fort et de marquer les esprits. L’humain et la nature sont donc les terrains de jeux choisis par Nightwish pour ce nouvel album. Cette entreprise ambitieuse sera t-elle couronnée de réussite ?

Une expertise certaine

Le premier disque commence là où nous avait laissé “Endless Forms Beautiful”. “Music” ouvre le bal tout en combinant ce qui fait la force du sextette finlandais. Orchestrations symphoniques, parties acoustiques et refrains grandiloquents. Le tout est fait avec une mise en tension qui ne déroutera pas l’auditeur. Cette première composition indique clairement ce qui sera la trame durant l’écoute.

C’est le thème de la nature qui dirige la première partie de cette double réalisation et le tout est fait avec un travail d’orfèvre épatant. Le registre metal symphonique n’a plus de secret pour les Scandinaves et ils rappellent qui sont les tauliers dans ce domaine. “Noise” et son rythme entraînant ou encore “How’s The Heart”, qui feront chanter les plus grands stades, symbolisent toute la mainmise du groupe. Le volet vocal tient une fois de plus une grande partie dans la palette de la formation. La performance de Floor Jansen est très solide et transporte les compositions avec une aisance remarquable. Les arrangements vocaux en background de ses autres comparses contribue à cette écoute plaisante.

Une œuvre remarquable

Le deuxième disque qui compose ce double album s’intéresse donc à la nature. Ce second volet prend une toute autre forme. Intitulé “All The Works Of Nature Which Adorns The World”, il s’agit en effet d’une longue composition de trente minutes uniquement instrumentale. Le projet ne manque pas d’ambition et aiguise l’appétit. Afin de se rendre plus digeste, l’ensemble est divisé en plusieurs parties distinctes. A la manière d’un opéra classique, on peut comparer ce découpage à des “mouvements” qui rendent le tout plus lisible.

Ce format est le moyen idéal pour constater tout le talent créatif de Tuomas Hopolainen. Les arrangements sont à couper le souffle et il est difficile de ne pas se laisser transporter durant l’écoute. La pièce “Ad Astra” qui clôt cette réalisation grandiose résume à elle seule toute la qualité des Finlandais. L’ensemble des instruments s’imbrique parfaitement et créé une harmonie remarquable. La nature est une source d’inspiration du plus bel effet pour Nightwish.

Un album qui fera date

“HUMAN.:II: NATURE.” propose une quantité d’informations qu’il est difficile de résumer en quelques lignes tant le projet est large. Avec ce double album, Nightwish enfonce encore un peu plus le clou en s’affirmant comme le leader naturel du metal symphonique. Le travail de composition et la minutie apportée à l’orchestration de l’ensemble méritent les louanges. Les fans invétérés des Finlandais seront totalement comblés. Ce disque trouvera une place de choix dans la discographie de leur bande préférée. Pour les autres, cette réalisation mérite une écoute qui ne laissera pas de marbre tant l’expertise transpire à chaque minute.

Informations

Label : Nuclear Blast Records
Date de sortie : 10/04/2020
Site web : nightwish.com

Notre sélection

  • Noise
  • How’s The Heart?
  • All The Works Of Nature Which Adorn The World – Ad Astra

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire