ChroniquesSlideshow

Neck Deep – All Distortions Are Intentional

Neck Deep revient avec “All Distortions Are Intentional” et une ambition affichée de vouloir toucher un plus large public. A travers un concept album 100% pop punk, qui explore une relation bourgeonnante, le groupe dévoile une large palette émotionnelle.

Bienvenue en Sonderland

Neck Deep embarque l’auditeur dans un monde fictif, dans lequel les deux personnages Jett et Alice font face à des problématiques liées à l’amour, la perte, la désillusion ou le désespoir. Chaque morceau retrace un pan de leur histoire jusqu’à la conclusion de “Pushing Daisies”. Dans ce dernier titre Jett réalise que s’il ne peut pas changer le monde, il peut changer son monde et sa manière d’aborder la vie. Un message stimulant pour passer à l’action.

Un concept album, qui semble se scinder en deux parties aux énergies différentes. Jusqu’à “Quarry” les riffs sont engagés, la voix de Ben Barlow joue sur les registres de l’agressivité, de la rancœur et d’une certaine noirceur. A partir de “Sick Joke”, l’espoir revient et l’ambiance devient presque romantique. Un changement remarquable sur le plaisant “What Took You So Long”. Une évolution qui suit le parcours de Jett et Alice et apporte une profondeur nécessaire au disque.

Des recettes un peu faciles mais toujours efficaces

Neck Deep avait percé sur la scène pop punk grâce à son premier album “Wishful Thinking” (2014), qui sonnait comme un certain renouveau du genre. Avec ce quatrième disque, Neck Deep confirme son talent pour écrire des titres qui accrochent l’oreille. Dès les premières notes “Lowlife” s’impose comme un véritable hymne pop punk ! Une intro de batterie et un couplet très catchy précèdent un refrain délicieusement pop. De la même manière, les très réussis “Telling Stories” et “Fall” rendent hommage aux heures de gloire du genre avec un bon coup de fraîcheur.

Sur une scène bousculée par la créativité d’artistes comme YUNGBLUD ou Pup, il en faut un peu plus pour sortir du lot. Neck Deep pêche par excès de facilité dans l’application de recettes déjà éprouvées. Des morceaux comme “Little Dove” ou “Empty House” fonctionnent mais gagneraient en panache avec plus de punch et de fougue. Il manque à “All Distortions Are Intentional” la ferveur du passé pour le rendre addictif. A vouloir séduire les masses, les Anglais se reposent sur leurs lauriers et laissent un goût de déjà entendu.

Avec “All Distortions Are Intentional” Neck Deep livre un album parfait pour passer l’été, qui manque un peu de ressort pour laisser une impression vraiment durable.

Informations

Label : Hopeless Records
Date de sortie : 24/07/2020
Site web : www.neckdeepuk.com

Notre sélection

  • Lowlife
  • Telling Stories
  • What Took You So Long

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Marion Dupont
Engagée dans la lutte contre le changement climatique le jour, passionnée de Rock et de Metal le soir !