ChroniquesSlideshow

Myles Kennedy – The Ides Of March

Trois années se sont écoulées depuis “Year Of The Tiger” (2018), Myles Kennedy remet le couvert avec un nouvel album en solo. Frontman d’Alter Bridge, conspirateur rock n’roll de la bande à Slash, Myles est un artiste plein de ressources et en perpétuelle création.

Alors que sa précédente réalisation était plus personnelle et centrée autour de son père et de sa récente disparition, l’ambiance est toute autre aujourd’hui. L’artiste souhaite mettre en avant ses différentes influences et son jeu à la guitare. Coincé entre Mark Tremonti et Slash, il lui est difficile de s’exprimer davantage à la guitare lead.

Les facettes musicales de Myles Kennedy

Cette volonté se caractérise par les onze compositions qui sont synonymes de retour aux sources. “Get Along” qui lance l’écoute en est la parfaite illustration. Le contraste entre le dernier morceau du précédent disque et cette introduction est saisissante. Plus soutenu, plus rock bien que toujours très mélodique, son refrain est une excellente rampe de lancement pour la suite, et quelle suite !

“In Stride” occupe l’espace comme jamais. De son introduction, où le bottleneck fait rage, à ses couplets entrainants, ce single est un pur moment d’extase auditif. Myles lâche les chevaux et se fait réellement plaisir. Là où l’exercice très personnel de 2018 était un inévitablement un frein de part sa conception.

Morceau éponyme, “The Ides Of March” et ses plus de sept minutes, développe diverses phases musicales et affectives. Un pari osé mais réussi qui se retrouve en début de tracklisting et qui met à l’honneur sa lead guitare de superbe manière.

Du rock pur et dur au blues, des guitares électriques et acoustiques, Kennedy et ses compositions sentent aussi bon l’arrière pays avec des sonorités plus traditionnelles avec “Tell It Like It Is” ou encore “Moonshot” et ses approches country. Quoiqu’il en soit, cette multitude d’influences n’altère pas l’homogénéité de l’ensemble et son soucis du détail permanent en est l’un des facteurs.

We will get by, Let me show you

Malgré une apparente légèreté, les thématiques de Myles sont d’ailleurs toujours très actuelles. Qu’elles soient le reflet de la société d’aujourd’hui ou la place de l’individu dans celle-ci, l’artiste aborde également, et toujours, les expériences personnelles. En effet, il est toujours question d’épanouissement, d’évolution et cette constante quête afin de devenir un être humain le plus complet possible. Une quête infinie qui s’affirme être une source inépuisable pour MK. Ainsi “A Thousand Words”, “Love Rain Down” ou encore “Sifting Through The Fire” nous parlent, à des niveaux différents, des sensibilités diverses mais ne laissent pas indifférents.

Onzième et dernier morceau, “Worried Mind” conclue l’écoute tout en douceur. Calme et rassurant, c’est en quelque sorte un message d’espoir qui s’invite à nous. Quelle en sera votre interprétation ? Cette composition est -elle le reflet de cette période nous mettant tant en péril sur tant d’aspects, de gravité plus ou moins importantes ? Une fin tout en blues qui nous ramène presque sur Terre. Après cette escape musicale de haute qualité, que faire ? [ appuyez sur répéter ]

Merci Myles Kennedy !

Informations

Label : Napalm Records
Date de sortie : 14/05/2021
Site web : myleskennedy.com

Notre sélection

  • In Stride
  • Tell It Like It Is
  • Worried Mind

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire