ChroniquesSlideshow

MOD SUN – Internet Killed The Rockstar

Au cours de l’année 2020, MOD SUN annonçait un album pour ce début d’année 2021. Ce dernier a été précédé par trois singles, “Karma”, “Bones” puis dernièrement “Flames” en collaboration avec Avril Lavigne. Sorti le 12 février dernier, juste avant la Saint-Valentin, que vaut réellement le disque ?

Mais qui est MOD SUN ?

MOD SUN est un chanteur, rappeur et parolier américain. Son nom d’artiste est l’acronyme de “Movement On Dreams, Stand Under None” que l’on pourrait traduire par “Mouvement sur les rêves, ne pas se tenir en dessous”. Il a commencé sa carrière musicale en tant que batteur dans un groupe de post hardcore au lycée.

Il débute sa carrière solo en 2011. Son premier album, “Look Up”, est sorti le 15 mars 2015 et a été 1er au “Billboard Top Heatseekers”.

Après plusieurs relations avec notamment Demi Lovato et la YouTubeuse Tana Mongeau, il s’affiche aux bras d’Avril Lavigne. Une nouvelle idylle qu’il semble officialiser à travers un tatouage sur la nuque.

Les ruptures, cette source créative infinie

L’ensemble s’ouvre sur “Karma”, chanson post rupture qui va clairement être le début de l’histoire dans laquelle MOD SUN nous emmène.

Alors qu’au début, le chanteur semble plutôt enthousiaste face à cette rupture, on sent au fur et à mesure de l’avancement de l’album qu’il éprouve toujours des sentiments pour son ex. Son featuring avec Avril Lavigne, “Flames”, représente tout à fait cette phase où, après une rupture, chacun d’entre nous se sent perdu au point de demander à l’autre une seconde chance. Le piano et la guitare sèche permettent d’appuyer le côté tragique et dramatique de la situation.

Plus le disque progresse et plus MOD SUN réussit à dépasser sa rupture. Dans “TwentyNUMB” il le dit clairement : il pensait que son ex était la personne qui était faite pour lui. Mais il a réalisé que c’est celle qui est actuellement à ses côtés qui semble lui correspondre.

En plus de “Flames”, Avril Lavigne a également posé sa voix dans les chœurs de “Annoying”. Il s’agit de LA chanson d’amour de ce “Internet Killed The Rockstar”. Et accessoirement la déclaration d’amour à sa nouvelle petite-amie.

Un album aux sonorités variées et puissantes

Alors que MOD SUN est considéré par beaucoup comme un rappeur, on découvre un album aux sonorités variées. Celles-ci vont du punk rock au ska, en passant par le reggae comme sur “Pornstar” qui se veut hyper chill.

Tout au long du disque, on découvre les nombreuses capacités vocales de MOD SUN. Passant du chant clair au rap tout en modulant sa voix, il réussit à maintenir l’attention sur lui et non sur l’environnement musical. Sa voix sert de fil d’Ariane à ceux qui l’écoutent, évitant ainsi que l’on se perde.

MOD SUN ne propose pas que des morceaux hyper catchy. En effet, l’ensemble propose des ballades dont “Prayer” qui permettent à la voix du chanteur d’offrir une prestation toute différente en se posant sur un rythme plus doux, plus mélancolique.

Ce cinquième album de MOD SUN est clairement une œuvre très personnelle du chanteur. Ce dernier dévoile au public différentes facettes de sa personnalité et de son vécu. 2021 nous promet de grandes choses côté musique, et MOD SUN peut se vanter d’en faire partie.

Informations

Label : New Hippys / Big Noise Music Group
Date de sortie : 12/02/2021
Site web : modsunmusic.com

Notre sélection

  • Flames
  • Karma
  • Pornstar

Note RUL

 4,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Juliet Faure
Accro au metal, photographe amateur et pigiste.