ChroniquesSlideshow

Mastodon – Hushed And Grim

On ne présente plus Mastodon, pionniers du metal prog/stoner depuis plus deux décennies. Ils sont de retour cette année avec leur huitième album studio Hushed And Grim.

Un bel hommage

Ce nouveau disque est un cri du cœur de la part des musiciens. Quinze titres complémentaires et pourtant si différents. Une ode à leur ami et ex-manager, Nick John, disparu en 2018 des suites d’une maladie.

La pochette, réalisée par Paul Romano, est elle aussi un clin d’œil. Elle représente un homme (Nick) au cœur d’un arbre. Cet artwork est inspiré d’une mythologie qui raconte que lorsque vous mourrez, votre esprit entre dans le cœur d’un arbre. Il suit toutes les saisons de celui-ci, afin de faire vos adieux au monde naturel et démarrer une nouvelle vie dans l’au-delà.

Ce design et les compositions du groupe qui l’accompagnent se veulent massives et cathartiques.
Feutré et sombre“, c’est tout de même le nom de l’album (en français) et il pose bien les bases : c’est carré (comme toujours).

Un brin de mélancolie

Avouons tout de même qu’il faut s’accrocher pour l’écoute globale de ce nouvel album. Quinze morceaux (un double album donc), c’est tout de même difficile à encaisser, malgré le brio de cette réalisation.

Le chant de Troy Sanders est à vous exploser le cœur. Tant de justesse, d’intensité. Mêlé aux mélodies tantôt vigoureuses, tantôt nostalgiques, Hushed And Grim est d’une puissance folle. Il vous prend aux tripes et vous emmène dans ce voyage douloureux qu’est le deuil. Langage universel donc, Mastodon exorcise tout, et cela fait autant de bien que de mal.

 “Skeleton Of Splandor” est l’exemple parfait. Petite ballade acoustique, accompagnée de synthétiseurs et de chœurs déchirants dans le fond du mix. Dans la même veine de cet esprit nostalgique “Had It All” n’est également pas piquée des hannetons, ou encore “Dagger” par son ambiance très psyché et son texte lourd de sens.

Tenir bon et être toujours plus forts

Dans cet album, Mastodon ne se refuse rien. Et c’est aussi en cela qu’il faut s’accrocher afin de ne pas se perdre dans cet amas de densité, même si l’esprit de la formation est toujours bien présent.

Néanmoins, Mastodon use une fois de plus de son atout principal : la puissance des trois voix du groupe. Elles emporteront les auditeurs les plus aventuriers dans des refrains poignants, entêtants. Mixant chant calfeutré et voix granuleuse.

“Pain With An Anchor” et “The Crux” forment une intro impeccable. La puissance de l’une s’enchaine à la perfection avec le piquant de l’autre. Des riffs acérés et pointilleux, une batterie toujours aussi dantesque et une basse imposante.

Mastodon se révèle aussi plus rentre-dedans comme en témoignent les titres “Pushing The Tides”, “Savage Lands” ou “Peace And Tranquility”. Le côté rock du groupe est mis plus en retrait, pour laisser place à des rythmiques bien plus metal/heavy/thrash que l’on aime tant. L’urgence ressentie sur ces compositions est absolument énorme. Brann arrache la peau de ses fûts, Bill et Brent s’envolent avec leurs guitares et ces solos enflammés, et Troy maintient le cap rythmique de sa basse aiguisée. Mémorable !

Hushed And Grim est un double album d’une justesse incroyable. Il saura faire voguer les auditeurs dans une vague saisissante. Chacun.e pourra se reconnaitre dans les sujets traités par Mastodon et s’approprier le disque à sa façon. Un vrai bonheur pour les oreilles si l’on tient bon.

Informations

Label : Warner Music
Date de sortie : 29/10/2021
Site web : www.mastodonrocks.com

Notre sélection

  • Pushing The Tides
  • The Crux
  • Skeleton Of Splandor

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire