ChroniquesSlideshow

Marilyn Manson – We Are Chaos

Que peut-on attendre de Marilyn Manson en 2020 ? Avec une discographie aussi longue qu’inégale, chaque nouvel album du Révérend est un saut dans l’inconnu. Soufflant le chaud et le froid, l’enfant terrible de l’Amérique a, il est vrai, redressé la barre depuis peu, notamment avec “The Pale Emperor” (2015). “We Are Chaos” est donc la nouvelle offrande de Sir Manson à se mettre dans les oreilles. Plein de questions se dégagent une fois l’œuvre en main : ce disque sera-t-il de qualité ? Est-ce l’album de trop ? L’écoute se lance avec une appréhension non dissimulée.

Une entame séduisante

“Red Black And Blue” ouvre le bal et avec efficacité. Marilyn Manson, avec sa voix si caractéristique, propose une intro tout en finesse en récitant un texte tel le leader entrevu dans “Antichrist Superstar” (1996). Point de départ d’un voyage bouleversant. Le titre éponyme, déjà révélé il y a quelques temps lui emboîte le pas. Mélange d’acoustique et d’électrique, ce morceau situe parfaitement où l’auditeur va mettre les pieds. Le rythme et la mélodie sont nettement plus calmes que ce que le Révérend a pu proposer par le passé mais c’est une franche réussite. Manson se permet même un mimétisme saisissant avec Bowie (“Don’t Chase The Dead” et ses tonalités dans le refrain) ou encore Depeche Mode (“Half-Way & One Step Forward”). Parallèle évident quand on connait le CV de ces trois artistes. “Paint You With My Love” met en lumière toute l’expertise de Marilyn Manson dans les registres plus posés. L’intro lancinante suivie d’un final idéal pour s’évader frappe fort. Ce début d’album est une réelle masterclass de songwriting et de production.

Une écoute jouissive

La suite ne faiblit pas et l’Américain revient à des caractéristiques plus familières. “Keep My Head Together” ou “Infinite Darkness” rappellent l’attrait que peut avoir l’artiste pour les ambiances inquiétantes et les riffs épais. Pourtant, le temps des guitares sous accordés et des rythmiques effrénés semble bel et bien loin. “Solve Coagula” ou encore “Perfume” révèlent des facettes bluesy et démontrent que Marilyn Manson ne se refuse aucun style pour faire passer son message. “Broken Needle” conclut ce voyage qui ne peut laisser insensible. Une dernière invitation toute en douceur et en finesse parfaitement exécutée.

Une œuvre complète

Il est excitant de voir que même après sa longue carrière, Marilyn Manson a encore bien des choses à nous dire. Mélangeant les genres avec peps, c’est pourtant dans le registre plus calme et torturé que celui-ci excelle. Au-delà de l’aspect purement musical, le songwriting est d’une finesse d’orfèvre. MM se met à nu et livre une œuvre intimiste sans concession. Mieux, il se fait le porte-parole d’un monde fou dénué de toute logique. “We Are Chaos” est la synthèse parfaite entre “Mechanical Animals” (1998) et “The Pale Emperor”. A la manière d’un David Bowie qui surprenait toujours, Marilyn Manson peut clairement se revendiquer de la même veine.

Informations

Label : Caroline International
Date de sortie : 11/09/2020
Site web : marilynmanson.com

Notre sélection

  • Paint You With My Love
  • Infinite Darkness
  • Broken Needle

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire