ChroniquesSlideshow

Machine Gun Kelly – Tickets To My Downfall

La crise sanitaire mondiale aura au moins permis une chose de positif pour le monde des arts et de la musique : beaucoup d’artistes en ont profité pour produire des albums et du contenu. Machine Gun Kelly, qui a profité de la quarantaine pour réaliser quelques reprises dans un style bien différent de ce à quoi nous sommes habitués, nous livre désormais pour son cinquième album “Tickets To My Downfall” un disque complet dans un style pop punk des plus surprenants.

Une nouvelle machine

L’ensemble s’ouvre sur l’éponyme “title track” et tout de suite le ton est donné. Si vous êtes un fan de la première heure de Colson Baker, passez votre chemin, cet album n’est absolument pas pour vous.

On avait déjà eu une mise en bouche de ce que pourrait être le disque avec l’excellent “bloody valentine” (qui lui rapportera l’award de la meilleure musique alternative aux MTV VMAs 2020). Mais le jeune Californien nous livre ici un album des plus pop punk qui pour la plupart d’entre nous est synonyme des années lycées. Époque des slims troués, lorsque la mèche était à la mode, Avril Lavigne faisait du punk rock et My Chemical Romance partait en tournée en même temps que blink-182 et Sum 41. Bref que du bonheur. Le quatuor classique d’une batterie rapide, des guitares saturées, des basses très rythmées et une voix pas spécialement lisse.

On garde quand même les vieux pots

Malgré un changement de style radical, MGK collabore avec des artistes qu’il côtoie depuis longtemps ! On aurait pu sentir cet album venir lorsque le jeune homme multipliait les morceaux avec Travis Barker (batteur iconique de blink-182) mais rien de tel avec les collaborations de ce nouveau disque. Sur celui-ci, Blackbear sur “my ex’s best friend” ou Trippie Redd apportent une touche un peu plus “Linkin Park” ou “Limp Bizkit” mêlant rap et rock. Le meilleur featuring revient sans conteste à Halsey, sur “forget me too” qui n’est pas sans rappeler les duos entre Sum 41 et Avril Lavigne.

Incroyable, mais pas sans défaut

L’album possède cependant un très gros défaut. On pourrait se réjouir d’avoir quinze morceaux de très bonne qualité, dans un style totalement différent et qui fait plaisir à entendre de la part de MGK. Cependant, presque aucun morceau ne dépasse les trois minutes (trois sur quinze). Il faut également le dire : on tourne vite en rond. Certains titres sont quasiment identiques, quand d’autres ne sont qu’oubliables. Mais paradoxalement, rien n’est à jeter.

Quinze morceaux un peu courts certes, mais ce “Tickets To My Downfall” est incroyablement bon. Les temps que nous vivons sont incertains pour envisager des concerts, mais il sera très intéressant de voir si Machine Gun Kelly se tente de porter ce projet musical sur scène, ou s’il s’agit juste d’un aparté musical dans la carrière du jeune homme. Espérons que cela continue. Quoi qu’il en soit, avec un peu de recul, l’album séduira tout de suite les nostalgiques de l’époque pop punk et mitigera sans doute le public plus large.

Informations

Label : Universal Music / Polydor
Date de sortie : 25/09/2020
Site web : www.machinegunkelly.com

Notre sélection

  • bloody valentine
  • forget me too
  • concert for aliens

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire