ChroniquesSlideshow

Love Fame Tragedy – I Don’t Want To Play The Victim, But I’m Really Good At It

Matthew “Murph” Murphy, le chanteur des Wombats, dévoile son premier projet solo : Love Fame Tragedy.

La genèse de Love Fame Tragedy

Pour son projet, Murph voulait un nom très différent de Wombats, qui a une connotation  “moelleuse et câline” à ses oreilles. Il voulait quelque chose de plus choquant et qui pouvait évoquer un cycle. Son dévolu est finalement tombé sur Love Fame Tragedy, en hommage à une exposition de Pablo Picasso au Tate Modern.

Cette idée a pris forme durant l’enregistrement de “Beautiful People Will Ruin Your Life” (2018) avec The Wombats. Un certain nombre des chansons composées par Murphy ne correspondaient pas au ton et à l’ADN du groupe. Cette escapade en solitaire lui permet ainsi de se réinventer, d’être indépendant mais aussi de partager toutes ces chansons qui ont été rejetées pour de multiples raisons.

Entre un projet solo et Gorillaz

Love Fame Tragedy est donc un projet qui a pour vocation d’être spontané mais aussi collaboratif. Il se situe “entre un projet solo et Gorillaz” d’après les mots de Murph. C’est pour cette raison que l’on peut trouver les collaborations de Joey Santiago des Pixies, Gus Unger-Hamilton d’alt-J, de la chanteuse et mannequin Maddi Jean Waterhouse ainsi que de Matt Chamberlain, ex-batteur de Soundgarden et de Pearl Jam.

Les possibilités sont infinies dans l’esprit de Murph qui se voit collaborer, à l’avenir, avec des artistes toujours plus variés dans les styles et les influences. Cette diversité se ressent légèrement avec deux facettes présentes sur “I Don’t Want To Play The Victim, But I’m Really Good At It”.

Moitié indie rock

D’un côté, on trouve deux chansons orientées indie rock avec “My Cheating Heart” qui fait clairement penser à un single accrocheur des Wombats. La structure du morceau, les échos sur la voix du chanteur et la seconde voix (assurée par Maddi Jean Waterhouse) vont également dans ce sens. “Backflip” est dans la même veine, avec un riff de guitare plus groovy et des sonorités électroniques un peu plus présentes. Le morceau est réussi bien que certains risquent de le trouver répétitif.

Moitié pop

De l’autre côté, on trouve “Pills” qui est clairement un titre pop qui vient rompre avec la dynamique du début de l’EP. La chanson repose uniquement sur le chant de Murph et un accompagnement un peu trop convenu. “Brand New Brain” est une ballade pop au piano enrichie avec différents effets électroniques. La rythmique est assurée au départ par un simple clapping. Elle est ensuite doublée par une boite à rythme, avant de finir sur un son de batterie plus dynamique.

Le contrat est donc à moitié rempli avec un EP facile à écouter et agréable, mais loin d’être inoubliable. L’apport des différentes collaborations est bien trop discret et pourrait ne pas être remarqué par un auditeur non averti. Il faut donc espérer que le prochain EP (ou album) corrige ces points négatifs, afin d’apporter une vraie plus-value à ce projet parallèle aux Wombats.

Informations

Label : Good Soldier Songs / AWAL
Date de sortie : 25/09/2019
Site web : www.facebook.com/lovefametragedy

Notre sélection

  • My Cheating Heart
  • BackFlip
  • Brand New Brain

Note RUL

 2,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Augustin Gobs
Passionné d'indie rock, vous pouvez retrouver les meilleurs albums, chansons de chaque année ainsi que de nombreux Best Of sur mon compte Spotify.