Chroniques

Lou Doillon – Soliloquy

Lou Doillon est une véritable artiste touche-à-tout. Mannequin, comédienne au théâtre et au cinéma, musicienne. Une femme accomplie.

Elle sort son étonnant premier album en 2012 : “Places”, produit par Etienne Daho. D’une douceur incroyable. Un album largement salué par la critique. Elle revient en 2015 pour déployer encore un peu plus ses ailes, avec “Lay Low”. Accompagnée cette fois-ci par Taylor Kirk de Timber Timbre. Cet opus se veut quant à lui plus sombre. En 2019, c’est avec “Soliloquy” que Lou Doillon revient sur le devant de la scène, et il nous emballe complètement. 

Contrairement à ces deux prédécesseurs, “Soliloquy”, se veut plus pop. Ces douze titres sont tous plus entrainants les uns que les autres. Probablement car on retrouve Benjamin Lebeau (The Shoes) ou encore Dan Levy (The Do) à la production. Un album assez coloré donc et ce n’est pas la pochette de l’album qui nous fera dire le contraire. Vous pourrez bouger notamment sur “Brother” (qui ouvre l’opus) et son air entêtant, “All these Night” et son synthé solaire ou encore “Too Much”

Malgré ça, Lou Doillon n’en oublie pas son amour pour la folk/rock, comme avec le très beau “It’s You” en duo avec Cat Power, “Burn” au rythme sexy ou “Nothings” et son envolée instrumentale qui donne des frissons.

Sa voix est elle aussi toujours au rendez-vous et nous rappelle d’où elle vient. Rauque, légèrement éraillée, de braise. Elle enveloppe, apaise et fait du bien au coeur. 

Avec “Soliloquy”, (ndlr : soliloque en français, qui est le fait de se parler à soi-même) Lou Doillon se parle à elle-même, à nous par la même occasion, et avait beaucoup de choses à exprimer. Un disque qui se veut libérateur. Lou est libre, forte, poétesse et ça fait un bien fou. Lou Doillon est considérée par certains comme notre Patti Smith, Cat Power ou encore PJ Harvey, française. 

Lou Doillon nous fait voyager. On se voit bien au volant d’une grosse Ford Mustang de 64, à sillonner les routes américaines avec “The Joke”. Admirer un coucher de soleil avec “Flirt”. Rester au coin du feu sous un plaid en écoutant “Snowed It”, qui clôture magnifiquement l’ensemble.

“Soliloquy” est un album d’une douceur et d’une force incroyable. Il réchauffe le coeur, ce qui est parfait pour cette saison hivernale.  

Informations

Label : Universal Music / Barclay
Date de sortie : 01/02/2019
Site web : loudoillon.fr

Notre sélection

  • Last Time
  • It’s You
  • Nothings

Note RUL

4,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Justine Dorin
Lemmy is God. J'me suis découverte une passion incontrôlée pour The Black Queen (C'est à cause de mon mec). Greg Puciato JTM. Et je fais du kebab maison qui tue !