ChroniquesSlideshow

Liam Gallagher – Why Me? Why Not.

Après le succès, quelque peu inespéré, de “As You Were” (2017), Liam Gallagher est de retour avec “Why Me? Why Not.” Un titre plein d’auto-dérision, qui ressemble bien au chanteur. Le Mancunien sort son deuxième album solo l’année des dix ans de la séparation du groupe mythique Oasis. Un disque plus introspectif et plus éclectique que son prédécesseur. Liam a trouvé sa voie et le clame haut et fort.

La nostalgie des années 90

Liam Gallagher s’est épanché récemment sur la séparation d’Oasis. Il annonce regretter la rupture, passer du temps à écouter les disques du groupe mais précise qu’une reformation n’est pas d’actualité. C’était presque attendu, “Why Me? Why Not.” possède une vibe très 90’s. Que ce soit dans le son des guitares, dans la voix de Liam ou dans la composition des titres. Ce ne sera sûrement pas pour déplaire aux anciens adolescents fans du groupe, devenus trentenaires. D’ailleurs, l’engageant “Shockwave” ou “The River” auraient très bien pu figurer sur les premiers albums d’Oasis. Deux morceaux bien construits avec un côté plus rock vraiment réjouissant.

Deux morceaux semblent retracer avec nostalgie de l’aventure des deux frères. “Once” contient une petite déclaration d’admiration pour le travail de Noël : “I remember how you used to shine”. “One of Us” met en avant une pointe de rancœur : “Act like you don’t remember, you said we’d Live Forever”. La guerre est loin d’être terminée, mais les ballades sont réussies.

Britpop forever

Liam se prend toujours pour le John Lennon des temps modernes. Rien de nouveau de ce côté-là. Il n’est donc pas surprenant de retrouver cette influence Beatles, et plus généralement britpop tout au long de l’album. Le titre éponyme en est un parfait exemple. La voix de Liam est simple et poignante sur une orchestration qui flirte avec le trop. L’équilibre est pourtant trouvé pour l’un des moments forts de l’ensemble. “Halo” rappelle “Let’s Spend The Night Together” des Rolling Stones avec sa ligne de piano entêtante. Une idée qui manque pourtant d’inspiration avec un résultat décevant. Déception également avec le très pop “Be Still”. Chaque morceau est un hommage plus ou moins heureux à ce genre de la part de Liam.

Pour la petite histoire, Noël avait allègrement critiqué son frangin dénonçant l’implication d’une armée de compositeur sur “As You Were”. Liam semble vouloir montrer au monde et à son frère qu’il est capable de composer. Il est cette fois-ci crédité sur l’ensemble des morceaux.

Quelques expérimentations

“Meadow” offre une plongée rafraichissante dans l’univers psychédélique des 60’s. Liam joue avec sa voix, ajoutant des effets un peu datés. Difficile de ne pas relever une certaine ressemblance avec des champs de fraises bien connus. “Gone” est le morceau qui détonne un peu dans cet ensemble bien formaté. Des faux airs de Morricone viennent s’entrechoquer sur une base pop rock. Une guitare aux allures militaires. Des “yeah yeah” dans le refrain qui font écho au cultissime “D’You Know What I Mean”. Une voix parlée qui nous conte un passage de l’histoire. Un voyage aux portes du Far West pour un titre, qui vient clore le disque sur une note d’originalité.

“Why Me? Why Not.” est dans la veine de “As You Were”. Liam a bien cerné son public et les recettes du genre. Il livre une œuvre sans réelle surprise, ni déception, agrémentée de bons morceaux. Un mélange pop rock so british qui séduira les amateurs du genre.

Informations

Label : Warner Music
Date de sortie : 20/09/2019
Site web : liamgallagher.com

Notre sélection

  • Why Me? Why Not.
  • Shockwave
  • One Of Us

Note RUL

 4/5

Ecrire un commentaire

Marion Dupont
Engagée dans la lutte contre le changement climatique le jour, passionnée de Rock et de Metal le soir !