ChroniquesSlideshow

Jon Fratelli – Bright Night Flowers

Après un premier album solo intitulé “Psycho Jukebox”, Jon Fratelli revient avec “Bright Night Flowers”, un virage musical brutal et audacieux. Un pari risqué qui a du bon.

Principalement connu pour être le leader du trio rock écossais The Fratellis, il sort, en 2011, son premier album solo qui a considérablement marqué le début de sa carrière sans le groupe. Suite à cela, il décida de mettre sa carrière solo en suspens pour se concentrer principalement sur The Fratellis. A la suite d’une nouvelle composition avec sa formation et la tournée “In Your Own Sweet Time” terminée en 2018, Jon s’émancipe de nouveau, pour annoncer un second disque solo.

Longuement attendu par les fans de la première heure, il aura fallu attendre plus de six ans pour découvrir “Bright Night Flowers”. Ce dernier a été enregistré en Ecosse pendant l’été 2018 et a été produit avec l’aide de Stuart McCredie, lui-même musicien et producteur. Cette seconde escapade est mirifique et montre son art sous un angle différent de ce qu’on a l’habitude d’entendre de lui. Piste après piste, on s’aperçoit du style purement folk avec des instruments comme le banjo, violon, guitare et piano. Il se réinvente en proposant une authenticité et simplicité des textes qui émeuvent par sa beauté tout au long de cet effort.

On a été conquis avec “Bright Night Flowers” et ses douces notes de piano qui sauront ravir les fans et ses paroles poétiques : “Falling in and out of love just to sing the twilight to sleep”. Il livre un éclat que lui seul a le secret, associé à un rythme plus lent qu’on a l’habitude d’entendre.

Jon Fratelli raconte plusieurs histoires sombres mais l’émotion reste palpable. On ressent sa touche britannique, toujours présente, même s’il surprend avec une composition très folk, à la Bob Dylan. C’est une structure plus douce et plus surprenante que le monde n’a jamais entendu de lui. Il nous invite à rentrer dans son intimité poignante, douce et surtout surprenante comme pour “Serenade In Vain”. Nombreuses ont été écrites au piano, ce qui semble être l’opposé de son premier essai. Il nous fait comprendre qu’on peut trouver de la beauté et de l’espoir même dans les expériences les plus douloureuses. On est loin des chansons fortes, bruyantes et acidulées de “Psycho Jukebox”.

Tout en gardant ce qui fait la quintessence de ses musiques, l’alliance des textes poétiques et sa voix rauque, Jon Fratelli semble trouver le juste milieu et livre un album remarquable, fort et poétique. A tous les fans qui attendent cet opus depuis longtemps, vous risquez d’être surpris sans toutefois être déçu. C’est une belle entrée en matière dans le genre et on le recommande à tous ceux qui voudraient s’y aventurer !

Il semblerait qu’un autre succès semble se profiler dans la solide carrière de Jon Fratelli.

Informations

Label : Cooking Vinyl
Date de sortie : 15/02/19
Site web : www.jonfratelli.co.uk

Notre sélection

  • After A While
  • Evangeline
  • Rolling By

Note RUL

  3/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire