ChroniquesSlideshow

Hollywood Undead – New Empire, Vol. 2

Hollywood Undead revient avec le deuxième volume de “New Empire”. Après la déception du premier volume, les Californiens relèveront-ils la barre avec ce second volet ?

Quelques prises de risques

“New Empire, Vol 2” offre une entrée en matière quelque peu déroutante avec le saillant “Medicate”. Des notes naïves plantent un décor, qui sent bon les palmiers et l’air de l’océan. Des relents de pop punk complètent le tableau pour jouer sur un contraste paroles/musique très réussi. Hollywood Undead élargit son univers et montre ainsi qu’il est capable de se renouveler.

“Ghost Out” apporte une touche suave dans l’album. Le côté old school fusionne avec un chant fluide et apaisant. Difficile de résister à l’envie de danser en écoutant ce morceau. Pour une fois, la production ne cherche pas à en faire trop. Le titre repose sur le groove d’un refrain prenant du début à la fin. “Monsters” sort également du lot avec son instrumentation plus minimaliste, malgré des effets trop appuyés. La hargne trouvée dans le flow du rap contraste bien avec l’ambiance dérangeante, mais posée du morceau.

Des recettes qui commencent à lasser

Le groupe ne se prive pas pour appliquer ses recettes éprouvées avec des titres comme “Gonna Be OK” ou “Coming Home”. Bien sûr, cela fonctionne, mais le résultat est trop attendu. Cette volonté de refaire du déjà fait et refait est frustrante pour un groupe dont le potentiel est évident. “Unholy” frise le côté cheesy avec son refrain, il s’en dégage pourtant une sensation réconfortante et plaisante. Un titre qui reste facilement en tête dès la première écoute.

“Idol” avec Tech N9ne sent un peu le réchauffé, à la croisée entre un “Black Skinhead” de Kanye West et du Fever 333 avec une main lourde sur les effets électros. Tout semble un peu trop forcé. Les versions avec GHØSTKID et Kurt 92 n’apportent pas grand chose, même si les personnalités des artistes ressortent.

Une myriade de featurings

“Comin’ Thru The Stereo” avec Hyro The Hero sonne comme un morceau conçu pour mettre le feu dans une arène. Les couplets sont parfaitement conçu pour balancer un refrain à l’énergie débordante qui donne envie d’en découdre dans la fosse. La production et ses effets de reverbe métallique plombe néanmoins un peu le titre.

Papa Roach, Ice Nine Kills et Hollywood Undead avaient entamé une tournée commune avant la pandémie, c’est tout naturellement que les trois groupes se retrouvent le temps d’un morceau. “Heart Of A Champion”, issu du premier volume, prend une autre dimension avec l’appui des deux autres groupes. Le chant est plus accrocheur, le morceau devient plus percutant, le mariage est réussi.

Hollywood envoie son cocktail de rap metal cross genre pour livrer un album cohérent mais trop convenu.

Informations

Label : BMG
Date de sortie : 04/12/2020
Site web : www.hollywoodundead.com

Notre sélection

  • “Comin’ Thru The Stereo” feat. Hyro The Hero
  • Medicate
  • Ghost Out

Note RUL

 3,5/5

Ecrire un commentaire

Marion Dupont
Engagée dans la lutte contre le changement climatique le jour, passionnée de Rock et de Metal le soir !