ChroniquesSlideshow

Hayley Williams – Petals For Armor

En septembre 2018, Paramore a mis un terme à l’ère “After Laughter” (2017) lors de son propre festival nommé “Art + Friends”, qui s’est tenu à Nashville. Dans la foulée, le quatuor annonce un hiatus mettant en suspens son avenir musical. S’il y a bien quelque chose qu’Hayley Williams n’a jamais voulu être, c’est artiste solo. Et pourtant, début 2019 elle entame la composition de ce qui deviendra son propre projet : “Petals For Armor”.

Le chemin

La présentation de ce projet s’est faite en plusieurs parties tant sa charge émotionnelle est intense pour l’artiste. Elle a expliqué notamment vouloir laisser s’exprimer chaque étape de son développement personnel à travers le tracklisting. Ainsi, celui-ci est arrangé des morceaux les plus sombres à ceux plus optimistes.

Les influences de cet album sont diverses : Björk, Thom Yorke, Sade, Erykah Badu ou bien Lijadu Sisters pour “Dead Horse”. Plus que jamais, Hayley explore tout son potentiel artistique et met sur le devant de la scène sa voix. Elle est à plusieurs reprises utilisée comme instrument sur notamment “Simmer” et” Sugar On The Rim”. Bien que “Petals For Armor” soit un projet solo, Hayley s’est entourée de Taylor York, guitariste de Paramore et Joey Howard, bassiste lors des tournées du groupe. On retrouve également Carlos De La Garza au mixing et engineering, qui avait participé à “After Laughter”.

“Petals For Armor” aborde de nombreux sujets sur lesquels Hayley n’hésite plus à s’exprimer. On compte parmi ceux-là : la dépression, la solitude, son récent divorce, la perte d’êtres chers mais aussi l’amitié, la féminité, le désir et l’espoir.

A cœur ouvert

Le disque débute avec le mot “rage” tel une déclaration annonçant le point de départ de ce projet. “Simmer” est surprenante à la première écoute tant elle est éloignée de tout ce qu’Hayley a pu produire à ce jour. Sa voix y est envoûtante, alternant entre sensibilité et intensité afin d’accentuer les paroles qu’elle récite. La basse, véritable squelette de ce morceau, est accompagnée d’ad-libs envoûtants et de scat. “Leave It Alone” est également un titre sur lequel la basse est mise à l’honneur. Celle-ci accompagne subtilement la voix d’Hayley et laisse ainsi la part belle à ses talents d’auteure. La chanson évoque la difficulté à accepter la réalité face à la perte de proches. “The truth is a killer, but I can’t leave it alone”.

Ce nouvel album n’est pas en reste de titres groovy dont “Over Yet” qui est un vrai concentré d’énergie. “Cinnamon”, qui traite de l’affection que porte Hayley au confort de sa maison, a même eu droit à sa propre chorégraphie. L’artiste évoque son divorce dans “Dead Horse” dont le refrain, catchy à souhait, ne manque pas de rester en tête. On retrouve quelques influences R’n’B et groovy dans “Pure Love” et “Taken” installées dans la partie III de cet album.

Experimental

Hayley Williams se risque à quelques expérimentations sur “Sugar On The Rim”. Ce morceau construit sur des samples et des synthés très 80’s est en contraste complet avec le reste de l’ensemble. “Creepin'” est un essai plus convaincant. Les voix distordues et celles plus discrètes en fond apportent cet effet d’insécurité évoqué dans les paroles.

“Petals For Armor” se conclut par l’un de ses meilleurs titres : “Crystal Clear”. Hayley évoque le chemin qu’elle a parcouru depuis la naissance de “Simmer” début 2019 et aborde avec clarté d’esprit ce qui l’attend pour la suite.

Nouveau départ

Ce disque est une séance de thérapie qui, malgré les épreuves et zones d’ombre, laisse entrevoir la lumière d’un renouveau positif. Hayley Williams livre son œuvre la plus éclectique et personnelle à travers ses talents de chanteuse, compositrice et parolière. Sa plume est particulièrement mise en avant, le tout accompagnée par ses prouesses vocales. L’album est globalement extrêmement qualitatif. Tous les titres ne sont néanmoins pas forcément accessibles et percutants, notamment “Sugar On The Rim”. Les paroles, brutales mais vraies, sont méticuleusement mises en beauté par une production et un mix soignés. “Petals For Armor” est donc un premier album solo réussi pour Hayley Williams qui nous présente une palette musicale riche et colorée qui saura convaincre.

Informations

Label : Warner
Date de sortie : 08/05/2020
Site web : www.petalsforarmor.com

Notre sélection

  • Simmer
  • Dead Horse
  • Over Yet

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire