ChroniquesSlideshow

Goodbye Meteor – Metanoia

Et si les convictions fortes pouvaient se transmettre sans même un mot ? C’est un peu le pari osé de Goodbye Meteor, quatuor de post rock issu du nord de la France, qui revient en force avec son deuxième EP, Metanoia.

Cinématographique et… organique !

Voilà les deux termes qui viennent à l’esprit à l’écoute des trois titres qui composent ce nouvel effort des Amiénois. Cinématographique, comme une évidence car le groupe pratique un post rock aérien et prend le temps de tisser sa toile sonore avec de beaux arpèges éthérées et des montées en puissance, classiques certes, mais efficaces. Et organique. Car les idées du groupe, ouvertement défenseur de l’environnement, prennent également corps dans le son de ses compositions. Tel un face à face entre l’homme et la nature, les guitares plutôt lisses et propres rencontrent une batterie très en avant et au son terriblement organique. Ce qui se révèle décontenançant lors des premières écoutes finit par s’imposer comme une identité sonore digne d’intérêt. Alors, choix hasardeux ou concerté ? Difficile à dire. Ce qui est certain, c’est que Philip Saxin (Oh Hiroshima), qui s’occupe du mastering, a fait du beau boulot.

Vers le meilleur de soi

Le format EP n’est peut-être pas celui de prédilection pour présenter son univers. Et pourtant, Goodbye Meteor laisse entrevoir beaucoup de lui-même sur ces vingt minutes de musique. A commencer par ce titre énigmatique, Métanoia qui, dans la Grèce antique, traduit un changement de comportement pour aller vers le mieux. Couplé au sample d’un discours alarmiste de Greta Thunberg qui ouvre “Play Or Die”, on comprend que les préoccupations des Nordistes sont plus larges que celles d’une formation de post rock lambda. Ce constat s’établit également dans le son. Si le morceau d’ouverture pose le constat avec sa forme classique et son climax à la fin, “Meteora” développe l’idée avec ses mélodies entêtantes quasi math rock. Enfin, comme son nom l’indique, “A Way Out” propose une porte de sortie avec du chant qui transcende la beauté instrumentale du titre. Brillant.

Et au-delà ?

Avec Metanoia, Goodbye Meteor transforme l’essai de son premier EP. Le quatuor assure à la fois sa maîtrise d’un style tout en laissant entrevoir l’honnêteté de son approche. Si un léger classicisme se fait sentir, le format court permet à l’EP de rester intéressant de bout en bout. Gageons que Goodbye Meteor saura prendre un peu plus de risques sur un format plus long que nos deux oreilles ont déjà hâte de découvrir !

Informations

Label :
Date de sortie : 04/02/2022
Site web : goodbyemeteor.bandcamp.com

Notre sélection

  • A Way Out
  • Play Or Die
  • Meteora

Note RUL

 3,5/5

Ecrire un commentaire