ChroniquesSlideshow

Frank Carter And The Rattlesnakes – Sticky

Le rouquin le plus déglingué du UK est de retour avec ses serpents à sonnettes après trois ans d’absence. Faisant suite au très controversé The End Of Suffering sorti en 2019. Frank Carter & The Rattlesnakes reviennent en force avec Sticky.

Changement de registre

À la sortie de son prédécesseur The End Of Suffering, les fans de la première heure étaient quelque peu déçus. Plus calme et plus sombre, tous grognaient de ne rien avoir à se mettre sous la dent. Et pour cause, Blossom (2015) ou Modern Ruin (2017) étaient des condensés de titres aussi violents les uns que les autres.

Avec Sticky, Carter et sa bande retrouvent gentiment ce chemin dépravé et empruntent les routes tortueuses du punk rock.

Déjanté, hyper coloré, dansant, ce nouveau disque est un album absolument grandiose pour des concerts qui s’annoncent dantesques !

Les premiers morceaux révélés mettaient déjà l’eau à la bouche. Trois pour être précis. “My Town” en featuring avec Joe Talbot, leader charismatique du groupe Idles. Avec cette rythmique endiablée, ses riffs et sa batterie catchy le groupe annonçait la couleur et son grand retour. S’en est suivit le non moins entraînant titre éponyme “Sticky”. Cette basse groovy à souhait et cette guitare acérée ne présageaient que du bon ! Le dernier révélé “Go Get A Tattoo” et son clip complètement WTF est un véritable bonheur ! Un Carter à nouveau en forme et prêt à tout arracher sur son passage !

Se réinventer

La suite de l’album dévoile de nouvelles facettes de la formation, bien que son essence soit toujours là. “Off With His Head” est sans doute le titre qui se rapproche le plus de “l’ancien” Carter. Rentre dedans mais avec des sonorités quelques peu électroniques en plus ! Un morceau punk comme il se doit, sublimé par Cassyette qui prête sa voix pour ce morceau explosif.

Explosif peut-être mais cet ensemble reste tout de même excessivement accessible au moins aventuriers du genre. Toujours avec des refrains et rythmiques qui sonnent très pop rock à l’instar de “Cobra Queen” ou encore “Rat Race” et son saxophone complètement ravagé.

“Bang Bang” est dans cette même veine. Une rythmique saccadée, des guitares tranchantes aux riffs sexy et tout d’un coup, un petit passage dansant à souhait et radiophonique à fond avant le retour des riffs gras.

Avec Sticky, Frank Carter & The Rattlesnakes nous rappellent toute l’étendue de leur talent et de leur envie d’en démordre. Ce quatrième disque est une véritable réussite. Des featuring de qualité premium, des compositions qui se lient à la perfection et donnent une envie irrépressible de sauter dans le pit. Carter et sa bande sont bel et bien de retour et accrochez-vous, ils ne sont pas là pour écosser les haricots !

Informations

Label : Kobalt
Date de sortie : 22/10/2021
Site web : www.andtherattlesnakes.com

Notre sélection

  • Bang Bang
  • Off With His Head
  • Cobra Queen

Note RUL

 4,5/5

Ecrire un commentaire