ChroniquesSlideshow

Five Finger Death Punch – F8

Deux ans après “And Justice For None” (2018), les Américains sont déjà de retour pour un huitième album. Après les déboires de leur chanteur, Ivan Moody et sa cure de désintoxication en 2017, la sortie de “F8” fait presque office de surprise. Alors que vaut ce nouveau disque ?

Que l’on aime ou non le groupe et son heavy metal si particulier, force est de constater que ce dernier s’est forgé une solide notoriété. Son nombre d’écoutes sur les sites de streaming, et ses ventes d’album ne cessant de croître.

Moody avouera d’ailleurs que “F8” est pour lui une “absolution”, comme pour se rattraper des ses erreurs. Il faut bien avouer que le terme se fait ressentir tout au long de l’écoute. “Brighter Side Of Grey” par exemple, ou “Darkness Settles In”, reflètent bien l’état d’esprit du frontman. C’est par ailleurs les morceaux les plus calmes de l’ensemble, très mélancoliques, et sincères. La guitare acoustique présente sur les deux titres y est du meilleur effet. Le second morceau fait d’ailleurs écho à son addiction passée pour l’alcool.

Efficacité

La brève intro, une montée progressive de violoncelle, puis de batterie, laisse place à quatorze chansons. On peut clairement parler ici d’explosion ! Le quintette ne renouvelle pas sa musique, mais force est de constater que le tout est d’une efficacité absolue. Tous les ingrédients habituels sont présents. Le son lourd, une batterie omniprésente, et la voix changeante de Moody (un poil retravaillée) passant du scream à un chant plus “doux” sont bien de la partie. “Inside Out”, qui succède à l’intro, arrive tel un uppercut, comme pour prévenir l’auditeur que la formation est bien là. Elle va le faire savoir.

Violent, mais trop

Après l’uppercut, un direct du droit avec “Full Circle”. Là encore, la relative violence de FFDP se ressent. Le parti pris sur quasiment chaque titre “violent”, de calmer le jeu avec des passages plus apaisés, est regrettable. Il y a cependant quelques belles fulgurances, comme “This Is War”, qui mettra tout le monde d’accord, ou encore “Death Punch Therapy”. Ici, aucune ambiguïté, double pédale et guitares fusent, avec un chant à la limite du cassage de voix.

Du neuf avec du vieux

“F8” est un excellent album, en témoigne “Scar Tissue”, certainement le morceau le plus abouti techniquement. Mais un constat s’impose. Certains morceaux ressemblent à d’autres issus des disques précédents. Le dernier cité évoquant quelque peu “Crossing Over”. Ceci étant dû au fait que la recette reste inchangée, bien qu’efficace. Les fans, comme les néophytes apprécieront néanmoins, à coup sûr.

Pas de grosses prises de risque donc, mais une formule qui fonctionne. Five Finger Death Punch en a encore sous le pied. Peut-être pour son neuvième album ?

Informations

Label : Better Noise Music
Date de sortie : 28/02/2020
Site web : fivefingerdeathpunch.com

Notre sélection

  • This Is War
  • Brighter Side Of Grey
  • Darkness Settles In

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

Thomas Schneider
Né en 91, et fan de rock depuis toujours. Au fil des années, la musique est devenue une véritable passion.