ChroniquesSlideshow

Escape The Fate – Chemical Warfare

Trois ans après la sortie de l’album en demi-teinte “I Am Human” (2018), Escape The Fate est de retour avec “Chemical Warfare”. Le quatuor américain rock nous en a déjà donné un avant-goût avec plusieurs singles très prometteurs, dont la collaboration avec la violoniste Lindsey Stirling sur “Invincible” et l’excellent “Not My Problem” avec Travis Barker à la batterie. Alors, ce nouveau disque studio marque-t-il enfin le grand retour des rockstars du Nevada ?

Les nombreux revirements de ces dernières années n’auront pas eu raison du groupe emblématique de la scène post hardcore. Après quelques épisodes compliqués, dont les départs de plusieurs membres, certains fondateurs, et un changement de label, le calme semble être revenu au sein de la formation menée par le chanteur Craig Mabbitt. Pour ce septième album, ETF s’est, une nouvelle fois, entouré du super-producteur John Feldmann (The Used, Mod Sun, Avril Lavigne) mais aussi du guitariste Kevin Gruft, qui avait déjà produit plusieurs chansons de “I Am Human”. 

Deux invités de marque

En ouverture, “Lightning Strike” ne pouvait pas mieux tomber ! Un son peut-être légèrement plus pop que ce à quoi Escape The Fate nous a habitué mais le morceau, pêchu et entraînant, pose vite l’ambiance de ce “Chemical Warfare”.

Mention spéciale pour les deux collaborations de cet ensemble. Pour “Invincible”, les musiciens ont fait appel à la violoniste et compositrice américaine de renommée mondiale, Lindsey Stirling. Le talent musical de cette dernière est parfaitement mis en avant à la fin de la chanson avec son solo de violon qui apporte une note plus douce à un titre très intense. Le violon, ses cordes étonnantes et son côté mélodieux, associés au son rock, signature d’ETF, donne un mélange heureux et rafraîchissant qu’on ne peut que saluer.

Sur “Not My Problem” ce n’est nul autre que Travis Barker qui intervient à la batterie afin d’ajouter sa touche punk rock à cette chanson puissante. Ensemble, les artistes parviennent à créer un tout harmonieux qui met en valeur leurs deux sons bien distincts. Avec cette collaboration, Escape The Fate signe ici le meilleur morceau de “Chemical Warfare”. Au niveau des paroles, les chansons traitent toutes deux de sujets édifiants et encourageants : alors que “Invincible” envoie comme message à l’auditeur de continuer à avancer et d’être invincible, “Not My Problem” l’invite à ne pas se laisser envahir par les problèmes des autres et les relations toxiques. Une ode à l’auto-préservation qui s’inscrit parfaitement dans le ton positif de ce nouvel album.

Un album qui nous laisse sur notre fin

“Demons” est probablement la chanson la plus heavy de ce disque et sûrement la plus en accord avec le son d’origine d’ETF. On y retrouve tous les marqueurs post hardcore de la formation : grosses guitares, screamo et solo costaud, les fans de la première heure ne pourront qu’apprécier. Le reste est un mélange entre morceaux puissants avec riffs typiques d’ETF et screamo parfaitement maîtrisés, et nouveau style marqué par des sonorités différentes, dans lequel on se perd un peu. Sans être désagréable ni mauvais, la plupart de ces titres s’oublient quand même vite une fois l’écoute terminée.

On relèvera aussi “My Gravity” et “Walk On”, qui viennent calmer un peu l’ensemble après une majorité de compositions énervées. Avec “Walk On”, le quartette nous offre une très belle balade comme il sait bien le faire. Le morceau commence avec une belle mélodie qui s’intensifie au fur et à mesure pour devenir un véritable hymne rock. Escape The Fate clôture cet album en douceur, avec un message de positivité, une chanson sur la récupération, sur le fait de ne pas abandonner quand les choses semblent impossibles à surmonter.

Au final, “Chemical Warfare” nous rappelle un peu “I Am Human” et cette impression de rendez-vous manqué. On regrette un peu qu’aucune chanson ne s’en dégage vraiment, à l’exception des deux featuring, déjà connus avant sa sortie complète. Sans être mémorable, l’album n’en reste pas moins bon dans l’ensemble. On sent en effet, que chaque membre a grandi musicalement au fil des années, aussi bien au niveau de la voix de Craig Mabbitt qu’à la construction des morceaux. “Chemical Warfare” s’ajoute donc aux bons disques d’Escape The Fate sans en faire partie des meilleurs.

Informations

Label : Better Noise Music
Date de sortie : 16/04/2021
Site web : www.escapethefate.com

Notre sélection

  • Not My Problem (feat. Travis Barker)
  • Demons
  • Invincible (feat. Lindsey Stirling)

Note RUL

 3/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire