ChroniquesSlideshow

Enter Shikari – Nothing Is True And Everything Is Possible

Enter Shikari fait partie de ces groupes qui sont déjà bien intégrés au paysage musical actuel. Cela fait depuis plus de dix ans, et l’album “Take To The Skies” (2007), que les Britanniques disséminent leur hardcore atypique. Cette singularité démarque le quatuor mais fait également sa fragilité. Les derniers disques ont parfois dérouté car trop fouillis. Trois ans après un “The Spark” (2017) mitigé, la bande revient avec le dénommé “Nothing Is True & Everything Is Possible”. Ce sixième disque aura pour objectif de remettre les Anglais sur de bons rails après des expérimentations tièdes. Cela est t-il dans les cordes de la bande de St Albans ?

Un registre bien exploré

A peine l’écoute lancée, on se retrouve vite en terrain connu. “THE GREAT UKNOWN” débute le tracklisting avec des sonorités classiques du quatuor. L’ambiance électro, couplée à des guitares typées hardcore, rassure sur toute l’expertise du groupe. “Crossing The Rubicon”, qui lui emboîte le pas, reste dans la même veine. A défaut d’être original, cette entame joue la carte de l’efficacité. D’autres compositions enfoncent le clou et remémorent ce qui a fait la renommée des Britanniques. “T.I.N.A”, avec sa construction typique, en est l’exemple le plus concret. “Waltzing off the Face of the Earth (I.Crescendo)”, avec sa montée toute en tension, réjouira les fans de la première heure. De prime abord, Enter Shikari joue la carte de la prudence. Mais cela n’est que temporaire.

Des essais hésitants

Dans un deuxième temps, Rou Reynolds et ses acolytes se veulent beaucoup plus expérimentaux. Et la réussite n’est pas toujours au rendez-vous. “apocaholics anonymous (main theme in b minor)” mêle hip-hop et électro avec un dosage très douteux. Et le résultat déroute clairement l’auditeur. Cet essai n’est pas le seul qui fait débat. La mièvrerie qui entoure les compositions au tempo plus lents (“the pressure’s on.”) ne suscite pas l’engouement et laisse un goût d’inachevé. Pourtant, d’autres expériences se veulent plus prometteuses. “Marionettes”, qui est divisé en deux parties, utilise avec brio la voix de son chanteur. Tout d’abord avec la douceur de ses effets électros et dans un débit plus rapide dans un second temps. Et Enter Shikari n’est jamais aussi bon que lorsqu’il revient à un style plus direct. “the king” appelle à plus de compositions dans ce sens.

L’optimisme est de rigueur

“Nothing Is True & Everything Is Possible” est un album qui s’écoutera agréablement sans pour autant nous bouleverser. Les Britanniques savent habilement puiser dans leurs racines pour créer des compositions efficaces. Leur côté aventureux est lui, toujours autant présent et il leur semble difficile de canaliser cet aspect artistique. Le résultat alterne le chaud et le froid en ne convainquant que timidement. Cet élan créatif est tout de même le signe d’un groupe qui se réinvente et s’interroge. Rien que pour cela, les reproches se doivent d’être prudents. Car quand Enter Shikari ajoutera de la cohérence à ce bouillon de culture, il en accouchera d’un album remarquable !

Informations

Label : SO Recordings
Date de sortie : 17/04/2020
Site web : www.entershikari.com

Notre sélection

  • THE GREAT UNKNOWN
  • Waltzing off the Face of the Earth (I.Crescendo)
  • the king

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire