ChroniquesSlideshow

Ensiferum – Thalassic

Entre viking, pagan et folk metal, Ensiferum est un groupe emblématique originaire de Finlande. Sa discographie, tel un butin pillé aux travers de multiples campagnes territoriales, est d’une superbe richesse. Depuis “Ensiferum” (2001) à “Two Paths” (2017), le quartette -puis quintette puis quartette bref…- est un fer de lance de la scène folk mélodique. Une nouvelle conquête sonore se présente à eux, qu’en est-il de “Thalassic” ?

Une sortie en haute mer

Premier titre dévoilé, “Rum, Women, Victory” lance l’écoute suite à “Seafarer’s Dream”, qui installe parfaitement l’ambiance et sent bon l’embrun. La magie opère avec les mélodies de Markus Toivonen et les refrains scandés de Petri Lindroos.

Tout est ensuite une question de dynamique. Ensiferum aborde ces compositions d’un œil clairement plus mélodique et épique. Palpable aux travers des derniers albums, le quintette ne permet malgré tout pas le nord. En effet, tel le duo “Run From The Crushing Tide” / “For Sirens”, les marqueurs tant speed que mid tempo sont présents. Les variations sont nombreuses et l’articulation des titres est une réussite.

Néanmoins, quelques déjà vus sont à noter tels que le break de “The Defence Of The Sampo”, qui ressemble vaguement, dans l’approche, à “Stone Cold Metal” de “From Afar” (2009); ou bien encore certains arrangements lors de “One With The Sea”.

Over the seas

Le quatuor a vu ses rangs grandir. Redevenu quintette, le poste aux claviers est de nouveau pourvu. Grande première pour Pekka Montin (claviers/chant) qui ne joue pas les timides et se montre à son avantage. Son apport est indéniable aux travers de ses lignes de chant clair, qui apportent une réelle fraîcheur et qui contrebalancent parfaitement celles de Petri à l’image du second single “Andromeda”.

Malgré une absence de solo, l’épopée mélodique est plus qu’intéressante et accrocheuse. L’approche vocale, avec l’apport de Pekka, propose de l’inédit et apporte un vent de fraîcheur au groupe. D’ailleurs, Petri évolue également avec des parties claires bien plus mises en avant qu’auparavant.

Là où “Two Paths” (2017) pêchait par une grosse densité, il n’en est rien pour “Thalassic”. Enfin, l’aventure se termine avec huit minutes d’un nostalgique “Cold Northland (Väinämöinen, Pt. 3)”. A n’en pas douter un morceau taillé pour les amoureux des premières heures !

Néanmoins, dans cette course contre la montre, se cache un petit délice. “Midsummer Magic” ou lorsque les vikings rencontrent des Irlandais et voguent ensemble vers Boston. Une excellente surprise qui remet le folklore à l’honneur ! Quant au titre bonus, acoustique, “Merille Lahteva”, celui-ci met fin à cette aventure haute en couleur et en émotion.

La voyage prend fin, l’équipage est rentré à bon port. “Thalassic” va à l’essentiel et est une franche réussite. Le temps de se reposer, de préparer les prochaines échéances et de reconquérir le cœur de tous les vikings en manque de vibration sonore. Be ready 2021!

Informations

Label : Metal Blade Records
Date de sortie : 10/07/2020
Site web : ensiferum.com

Notre sélection

  • Rum, Women, Victory
  • Midsummer Magic
  • Run From The Crushing Tide

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire