ChroniquesSlideshow

Cypress Hill – Back In Black

Cypress Hill revient avec un dixième album studio, quelques mois après avoir fêté les trente ans de son premier disque éponyme. Back In Black sonne comme un véritable retour aux sources pour ces vétérans.

Une collaboration réussie

Cypress Hill revient à ses racines hip hop avec des titres comme “Open Ya Mind”. Un beat marqué, une instrumentation minimaliste et les voix de B-Real et Sen Dog qui laissent libre court à leurs flows si reconnaissable. Un minimalisme assumé qui sert de fil rouge sur Back In Black. Les notes perturbantes de “Hit’Em” accompagnées de quelques scratchs suffisent pour soutenir les verves du duo. Les quelques sonorités vocales en fond de “Champion Sound” accrochent vite l’oreille.

Le travail de production est finement ciselé. En effet, Back in Black marque l’association avec le rappeur et producteur de Detroit, Black Milk. De son vrai nom Curtis Cross, ce dernier a réussi à moderniser un son old-shool, qui fait ressortir les points forts d’un groupe un peu passé aux oubliettes. Ainsi, tout au long de l’album la batterie martèle un son percutant, associé à une basse enivrante. La base idéale pour le rap tranquille, mais aiguisé des deux compères.

Un minimalisme percutant

Le groupe continue la promotion de la consommation du cannabis, devenue légale en Californie. Une réflexion axée autour de cette légalisation et de ses effets. Considérée comme un échec pour le gouvernement californien du fait des niveaux de taxation trop élevés qui poussent les adeptes vers le marché noir, le sujet est toujours d’actualité. Cypress Hill s’éloigne un peu des cliché, adoptant différents points de vue. Parfois éducatifs, parfois en rébellion, mais toujours revendicateurs d’une liberté de consommer.

La formation adresse également des sujets de société comme la violence des rues ou la santé mentale. Sur “Bye Bye”, l’utilisation des effets apporte juste ce qu’il faut pour créer une ambiance sombre, un peu dérangeante. Le refrain très groovy, rappelle le flow de Snoop Dogg et contraste bien avec le côté plus acéré des couplets. Le featuring avec Dizzy Wright, amène l’uppercut nécessaire pour donner plus de corps au morceau. Il parvient à décrire la noirceur de son quotidien dans un couplet nuancé. Cypress Hill abandonne ses essais psychédéliques ou dubstep et semble se recentrer sur la musique qui leur plait, un parti pris gagnant.

En dix morceaux coups de poing, Cypress Hill épure et modernise son univers musical.

Informations

Label : BMG
Date de sortie : 18/03/2022
Site web : cypresshill.com

Notre sélection

  • Open Ya Mind
  • Hit’Em
  • Bye Bye

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

1 Commentaire

  1. Superbe revue et belle (re)découverte !
    Effectivement ce nouvel album à la sonorité très “old school” est une vrai tuerie pour les “papy” du rap dont je fais partie !

Ecrire un commentaire

Marion Dupont
Engagée dans la lutte contre le changement climatique le jour, passionnée de Rock et de Metal le soir !