ChroniquesSlideshow

Chamber – Cost Of Sacrifice

Les tendances dans le metal vont et viennent comme toutes les modes. Chaque période a sa particularité, son propre son, ses propres groupes références. Les musiciens ont aujourd’hui la possibilité de développer leur identité par eux mêmes, plutôt que grâce à des producteurs parfois plus au fait de ce qui se vend que ce que souhaitent les artistes. Ainsi, après la vague du metalcore qui a fait mosher la terre entière jusqu’en 2013, un léger creux de la vague a été ressenti. Mais depuis deux années, une flopée de nouveaux groupes, tous plus énervés les uns que les autres émergent. Chamber, venant de Nashville, fait parti de ceux là.

Le temps des parpaings

Autant d’attentes sur un premier album peut paralyser. Car après des singles sortis il y a plus d’un an, le quintette a tardé à mettre la machine véritablement en route. Et quoi de mieux que cette période particulièrement anxiogène pour sortir un parpaing aussi abrasif que ce “Cost Of Sacrifice” ? La jeune formation n’est pas là pour vous réconforter ou vous faire des câlins. Produit par Randy LeBoeuf, responsable des méfaits de The Acacia Strain ou de Counterparts, le son est évidemment très incisif. On sent un groupe qui a digéré diverses influences : metalcore, mathcore, neo.

Tout casser, Tout confinés

Le disque s’écoute sans difficulté pour les initiés, offrant un vrai bon défouloir. Pour autant, on sent une formation qui souhaite instaurer une ambiance particulière à son ensemble. Sans aller jusqu’à parler de concept, l’ambiance est oppressante et la récurrence des sons utilisés plonge l’auditeur dans cette atmosphère étouffante. Une petite respiration instrumentale avec “Impulse” et on repart pour du cassage de nuque.

The Next Episode

Chamber offre donc un premier album d’une très bonne facture. L’ensemble est cohérent, énervé et suffocant. Pour devenir vraiment marquant, le groupe devra amener un concept encore plus poussé et qui leur est vraiment propre. L’aspect parfois un peu patchwork de “Cost Of Sacrifice” permet une écoute vraiment plaisante, mais pour y revenir il faudra que Chamber s’affirme encore plus. Nul doute que ces petits gars en sont capables.

Informations

Label : Pure Noise Records
Date de sortie : 23/10/2020
Site web : chamber615.com

Notre sélection

  • In Cleansing Fire
  • Fracture
  • Dissassemble:Reassemble

Note RUL

 3,5/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Nathan Le Solliec
LE MONDE OU RIEN