Chroniques

Bullet For My Valentine – Gravity

Groupe phare du début des années 2000, Bullet For My Valentine a parcouru bien du chemin depuis le tonitruant “The Poison” (2005) qui l’a propulsé sur le devant de la scène. Fort d’albums solides et d’autres beaucoup plus controversés (notamment “Temper Temper” sorti en 2013), la carrière des Gallois n’a rien de linéaire. C’est donc avec un appétit certain et une curiosité aiguisée que l’on se met dans les oreilles le nouvel opus du quatuor intitulé “Gravity”.

Cet effort est également l’occasion de voir un nouveau membre à l’œuvre avec l’arrivée de Jason Bowld derrière les fûts mais également la première participation de Jamie Mathias (basse) en studio. Trois ans après “Venom” qui avait laissé une belle impression, les Britanniques réussiront-ils à proposer un album indiscutable comme à leur début ?

L’ensemble démarre et d’emblée les premières minutes présentent un Bullet For My Valentine sous un jour que l’on avait pu entrevoir par le passé. “Leap Of Faith” avec ses riffs faciles mais accrocheurs, bercés par des touches d’électros savamment dosées, se marient avec brio à la voix de Matt Tuck. “Over It” qui lui emboîte le pas conforte cette sensation avec une musicalité toujours très présente. “Piece Of Me” reste dans la même veine avec une fibre musicale et une tension qui ne retombe jamais grâce à une ligne de guitare juste et une rythmique efficace.

Dans “Gravity, les Gallois ont effectué un gros travail visant à se rendre plus accessible tout en ne perdant pas en qualité. Les refrains sont clairement mis en avant et se veulent simple mais accrocheurs. “Letting You Go” est très charismatique et se voit clairement taillé pour le live. “Not Dead Yet” se construit de la même manière tout comme “Coma” avec des ambiances très fédératrices.

De nombreuses compositions donnent la sensation d’avoir été écrite dans un style épuré, très direct, avec comme objectif d’être efficace en live. Cette formule fonctionne mais crée une forme de frustration. Les riffs de guitare de la paire Tuck/Padge sont redoutables d’efficacité mais laissent une impression mitigée, un brin de folie aurait été le bienvenu.

Des morceaux comme “Piece Of Me” ou encore “Don’t Need You” renvoient à l’ADN du groupe avec un chant scream agressif et une rythmique plus enlevée. Mais le tout s’effectue dans un registre trop maîtrisé et manque de lourdeur pour convaincre. “Breathe Underwater” qui conclut le tracklisting est tout à fait symptomatique de ce manque d’intensité qui transpire dans le disque.

“Gravity” est un album qui sera certainement sujet à de grandes discussions. Bullet For My Valentine a clairement pris le parti de naviguer dans un style beaucoup moins agité et plus tourné vers le monde de l’aérien et du mélodique. Peut on qualifier cet essai de mauvais ? Certainement pas, car si le quatuor joue la carte de la simplicité, la qualité est présente et ne peut être remise en cause. Il reste juste aux fans à s’habituer à ce virage effectué par les Gallois et à comprendre que la formation ne renie en aucun cas son passé mais cherche juste à évoluer tout en prenant du plaisir.

Informations

Label : Spinefarm Records
Date de sortie : 29/06/2018
Site web : www.bulletformyvalentine.com

Notre sélection

  • Leap Of Faith
  • Letting You Go
  • Don’t Need You

Note RUL

3/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire