ChroniquesSlideshow

Bombay Bicycle Club – Everything Else Has Gone Wrong

C’est entre leur terre natale et les Etats-Unis que les Britanniques du Bombay Bicycle Club ont produit leur nouvel album, “Everything Else Has Gone Wrong”.

Après une parenthèse solo et quelques années de réflexion, le groupe revient avec un cinquième disque singulier et prometteur.

Inclassable

Depuis leur dernier album “So Long, See You Tomorrow” sorti en 2014, le BBC explore l’immense potentiel de la musique dans tous ses états. Influences électroniques, hip hop, rock et même indiennes avec le titre “Feel” : le quatuor n’a aucune limite.

Avec “Everything Else Has Gone Wrong”, les quatre Anglais du BBC reprennent leurs influences là où ils les avaient laissées il y a six ans. Au fil des rythmes troublants de “I Worry Bout You” ou des accents rock électroniques parfois cuivrés de “Everything Else Has Gone Wrong”, un voyage en terre multidimensionnelle commence.

Audace collective

Au commencement fut le rock. C’est donc sur cette base que s’engagent les premiers morceaux de l’ensemble. La guitare et la basse sont aux premières loges tout le long de “Is It Real” et “Everything Else Has Gone Wrong”, qui en font des morceaux puissants dont les échos électroniques se font rapidement entendre. Puis l’ambiance psychédélique s’installe avec “I Can Hardly Speak”, dont la composition pourrait rappeler les trips musicaux de MGMT.

Chaque titre transporte ensuite dans son univers. “Good Day” ramène quelques années en arrière avec son ambiance old school et ses paroles à l’humour noir (“I would quit my job if I had a job”). “People People” et “Let You Go” sont des morceaux représentatifs de la transition qui s’opère en milieu de disque : le rock cède la place à l’exploration de nouveaux rythmes, à de nouvelles harmonies entre la voix du chanteur et ses chœurs, à de nouveaux espaces à explorer.

Les talents enfin réunis du BBC semblent faire émerger un ensemble musical rock presque expérimental. L’audace fait ici tomber les barrières des genres pour donner naissance à des œuvres ingénieuses et électrisantes.

Vers une autre dimension

La diversité des atmosphères propres à chaque morceau est enivrante. A tel point qu’une fois venues les notes cotonneuses de “Racing Stripes”, “Everything Else Has Gone Wrong” se clôture par la voix d’abord tremblante puis apaisée du chanteur, sublimée par des chœurs quasi-célestes. L’horizon semble toujours incertain, mais l’émotion est là et consacre la musique comme refuge du réel.

Le champ des possibles de groupe semble infini. Avec “Everything Else Has Gone Wrong”, le Bombay Bicycle Club entrouvre la porte de ses mondes grâce à un album artistiquement grisant.

Informations

Label : Caroline International
Date de sortie : 17/01/2020
Site web : bombaybicycle.club

Notre sélection

  • Everything Else Has Gone Wrong
  • I Can Hardly Speak
  • People People

Note RUL

 4/5

1 Commentaire

Ecrire un commentaire

Mathilde Deau
Inconditionnelle de festivals et ouverte à toute proposition musicale.