ChroniquesSlideshow

Blink-182 – NINE

On pourrait croire qu’après plus de vingt ans de carrière, le trio pop punk se reposerait sur ses acquis. Eh bien, c’est mal connaître blink-182 !

Près de trois ans après la sortie de son très acclamé “California” (2016), la formation fait son retour en grandes pompes avec “NINE”. Un neuvième album studio qui risque d’enthousiasmer les fans de la première heure. Et de charmer les petits nouveaux.

Le trio l’a prouvé à plusieurs reprises : se réinventer et sortir de sa zone de confort ne lui fait pas peur. Très loin de là, d’ailleurs ! Après un dernier disque qui lui a valu de nombreuses critiques positives, le challenge était de taille. Alors, qu’en est-il ?

Une écoute pleine de surprises

L’écoute débute avec “The First Time” et il est compliqué de ne pas faire le parallèle avec la fameuse “Feeling This” que l’on ne présente plus. À mi-chemin entre nostalgie et modernité, ce titre d’ouverture est efficace et donne le ton à la perfection.

“Happy Days” est un parfait mélange des riffs de guitare si caractéristiques du groupe, et des mélodies mélancoliques que l’on connait si bien aux Californiens. Est-ce que dire qu’elle nous rappelle la mythique “All The Small Things” serait une erreur ? Pas tant que ça au final ! Il suffit de tendre l’oreille pour en saisir quelques petites similitudes. Du moins jusqu’au refrain.

De véritables pépites dans le tracklisting

“Darkside” fait partie des jolies surprises de l’ensemble. C’est un titre où l’instrumental, plus dans l’ère du temps que jamais, rencontre la voix d’un Mark Hoppus exalté. S’il est joué en concert, il promet de faire bouger la foule sans le moindre doute. En parlant de jolies surprises, “Black Rain” en est également une. Véritable pépite qui débute avec douceur, les riffs enflammés de Matt Skiba reprennent vite le dessus. Et le résultat est magique !

Le morceau qui risque de diviser les auditeurs (eh oui, il en faut bien un), est sans aucun doute “I Really Wish I Hated You”. La patte du trio a beau être bien présente, le titre ne ressemble en rien à ce qui a pu être fait auparavant. Ça passe ou ça casse ! Et de notre côté, ça passe plutôt pas mal.

Que serait un album de blink sans ballade ? “Remember To Forget Me” fait définitivement le job. Choisie pour clôturer “NINE”, une guitare acoustique accompagne la voix du frontman. Une fois notre écoute finie, nous n’avons qu’une envie : relancer l’album et en découvrir de nouvelles facettes.

Une absence bénéfique pour le trio

Cette parenthèse de trois ans, durant laquelle le trio a pu travailler sur ses projets perso (dont Simple Creatures pour Mark Hoppus), a véritablement été bénéfique pour le son du groupe. On le sent reboosté et plein de créativité.

La capacité des rockeurs à évoluer avec leur temps, est définitivement leur plus grande force. Ils nous le prouvent, une fois de plus, en nous proposant des sonorités nouvelles mais cohérentes avec leur identité. La rumeur est bien vraie : ils sont toujours là où on ne les attend pas et ils dépassent toujours nos attentes.

Après l’écoute de ces quinze nouveaux titres, une chose est certaine : blink-182 est là pour rester !

Informations

Label : BMG
Date de sortie : 20/09/2019
Site web : www.blink182.com

Notre sélection

  • Black Rain
  • Darkside
  • I Really Wish I Hated You

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Coralie Monange

Coralie Monange

Journaliste-rédactrice
Je peux écrire sans regarder mon clavier et trouver LE gif adapté à chaque situation.