ChroniquesSlideshow

Black Inked Ocean – Wild Mind

Black Inked Ocean nous vient tout droit de Toulouse. Ce groupe de metalcore mélodique, né en 2017, est initialement composé de Thomas Loupy (guitare) et Dimitri Casteldo (batterie). Ils sont très vite rejoints par Marjorie Bicheron (chant), Axel Roy (guitare), Nabil (basse) et enfin Cédric Binder (scream). 

Black Inked Ocean est un mix de pop punk et metalcore, inspiré par Tonight Alive, Paramore, Wage War ou encore A Day To Remember. Le premier EP “Wild Mind” a été réalisé en collaboration avec Benjamin Pommier (Kids In Motion) en tant que screamer et enregistré en mars 2019 à l’Alias Studio avec les frères Poncet, Bertrand et Eric, de Chunk! No, Captain Chunk!

L’EP a été en majeure partie composé par Marjorie, Thomas et Dimitri. Thomas a surtout géré la compo instrumentale, appuyé par Dimitri. Marjorie s’est concentrée sur les lignes de chant clair et Dimitri s’est dirigé sur la compo des screams et paroles dans leur globalité. Un EP fait main dans la main, dans l’entraide et la bienveillance. Il en découle un sept titres parfois mélodique, souvent mélancolique, mais surtout nerveux.

L’ensemble s’enchaîne parfaitement et on ne s’ennuie pas une seconde. À l’écoute de “Wild Mind” on a envie de choper une vieille Mustang de 65 et partir à la conquête du monde entier. Conquérant comme jamais. Rempli d’énergie, de liberté.

Les screams de Benjamin Pommier sont puissants, sauvages. Ces derniers se marient à merveille avec la voix très douce de Marjorie, qui n’en reste pas moins intense. Entre screams aigus et graves et ce chant clair nuancé, les émotions sont bel et bien présentes. La voix de Marjorie vous apaisera, tandis que celle de Benjamin vous donnera un coup de boost monstrueux sur “Strangers”. “Hatred” vous restera en tête tant elle est efficace. Parfaite pour un headbang de qualité supérieure et une reprise en chœur du refrain durant les concerts !

Avec “Chances” c’est la claque assurée grâce à la batterie qui dégomme tout sur son passage. Avec “Wasteland”, on imagine déjà des pogos ultra violents en live et l’idée fait frémir. Du metalcore pur et dur comme on l’aime. Riffs entrainants, gras, batterie carrée à la technique impeccable, screams massifs. “Walls” est sans doute la plus mélodique et mélancolique durant les couplets (comme quoi, les coreux ont du coeur). Les guitares et la batterie s’excitent durant les parties de Benjamin, apportant encore plus de puissance au morceau.

L’EP se termine en beauté sur “Calypso”. Massive, grandiloquente. On aime particulièrement le clin d’œil au morceau d’ouverture, qui vient clôturer ce morceau final.

Très prometteur, Black Inked Ocean n’est clairement pas là pour enfiler des perles. “Wild Mind” est un excellent premier EP. Rigoureux, cohérent, énergique, “Wild Mind” vous donnera votre dose de vitamine pour la journée. À consommer sans modération !

Informations

Label :
Date de sortie : 07/06/2019
Site web : soundcloud.com/user-711817270

Notre sélection

  • Wasteland
  • Hatred
  • Calypso

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Justine Dorin
Lemmy is God. J'me suis découverte une passion incontrôlée pour The Black Queen (C'est à cause de mon mec). Greg Puciato JTM. Et je fais du kebab maison qui tue !