ChroniquesSlideshow

Betraying The Martyrs – Rapture

Le groupe français est enfin de retour avec son nouvel album “Rapture” après deux ans d’attente, et son excellent “The Resilient” (2017), influencé par les événements tragiques de novembre 2015.

Soyons clair, le disque est une vraie réussite. L’expérience engrangée, lors des nombreuses tournées et durant la création des premiers albums, a portée ses fruits. Ceux qui sont parfois qualifiés de groupe metal chrétien dévoilent ici un deathcore/metalcore corrosif et tranchant. Tranchant comme le titre “Parasite”. Dans celui-ci, le chanteur Aaron Matts (et sa voix gutturale) se plaît à dire : “I’m the boss when it’s time to cut you off” (je suis le patron quand il est temps de te découper).

Dès l’intro “Ignite”, dans un style très oriental au clavier, l’ensemble donne l’impression d’être celui de la confirmation. L’écoute est absolument fluide et donnera à l’auditeur une envie de headbanging incontrôlable. Sentiment immédiatement mis en lumière dans la bombe “Eternal Machine”. Dans ce titre le son est lourd, abrupte, et le scream de Matts ultra puissant. Là encore, le groupe fait fort en alternant entre chant screamé et plus clair, voir doux, avec maestria.

Navigant entre deathcore, notament avec “The Iron Gates” et metalcore avec “Rapture”, qui conclue admirablement le disque, BTM se permet parfois des envolées de musique classiques, avec un piano bien présent dans plusieurs de ses morceaux. On appréciera ou non, l’effort et l’originalité sont là.

Parfois déconcertant avec la multitude de styles et influences présentes, le sextette parisien montre cependant une bonne fois pour toute qu’il pèsera dans les années à venir dans les musiques alternatives françaises, voir mondiales. Sa musique dégage une puissance, une rage parfois contrebalancée avec des moments calmes, pour reprendre de plus belle. Ici, tout est une question de rythme. La formation donne l’impression de vous mener quelque part, prend un détour, avant de revenir encore plus fort. Chaque titre possède son identité propre, et enchaîner leur écoute est un véritable plaisir.

“Rapture” divisera sans doute, notamment par le parti pris de la pluralité des styles. Cependant, force est de constater que Betraying The Martyrs gagne en maturité pour son quatrième album.

Informations

Label : Sumerian Records
Date de sortie : 13/09/2019
Site web : betrayingthemartyrs.com

Notre sélection

  • Eternal Machine
  • Parasite
  • Monster

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Thomas Schneider
Né en 91, et fan de rock depuis toujours. Au fil des années, la musique est devenue une véritable passion.