ChroniquesSlideshow

Bastille – Give Me The Future

Après l’apocalyptique Doom Days sorti en 2019, les Anglais de Bastille reviennent avec l’énigmatique Give Me The Future. Presque trois ans et une pandémie mondiale plus tard, le quatuor continue de décortiquer les travers de notre société. De quoi sera fait le monde de demain ? A défaut de pouvoir le dire, voici une immersion complète dans le Bastille d’aujourd’hui.

Une mise en abîme intelligente

Pour dénoncer un phénomène, quoi de plus impactant que de l’incarner ? Depuis juin dernier, Bastille ne s’est pas contenté de dévoiler des singles dont celui d’ouverture “Distorted Light Beam”, un cocktail de pop survitaminé. Il a mis au point une véritable campagne de communication en créant l’entreprise factice Future Inc. Sur le site internet crée pour l’occasion, une page d’accueil invite l’internaute à partager ouvertement ses rêves. L’intelligence artificielle s’occupe du reste et génère chaque semaine des tableaux picturaux sur la base des rêves collectés. Un clin d’œil évident à la collecte et l’analyse de données que Bastille s’efforce de dénoncer… de façon ludique !

La science-fiction en ligne de mire

Il est devenu parfois difficile de discerner ce qui est réel et ne l’est pas“, a confié Dan Smith, le chanteur du groupe. Influencé par la science-fiction, Bastille a naturellement élargi son spectre musical. En résulte son album le plus varié à ce jour. De la disco funk sur “Back To The Future” au quasi rappé “Plug In…” en passant par les influences 80’s sur “Club 57”, les Anglais ne se refusent rien et multiplient les hommages réussis. Les singles “No Bad Days” et “Shut Off The Lights” rappellent ce que la bande de Dan sait faire le mieux : des titres ultra rythmés avec des refrains à faire chanter des stades entiers. L’utilisation de claviers et de vocoder apportent une richesse musicale et une vibration rétro futuriste agréable. N’en déplaise à certains, Bastille n’a jamais été aussi impactant dans ses messages et cohérent dans sa musique.

La question elle est vite répondue

Composé pendant la pandémie et traitant d’un sujet où sombrer dans le pessimisme est presque une fatalité, Give Me The Future est incroyablement lumineux. Cette quatrième offrande est une bande son d’après-COVID, une incitation à trouver le bonheur malgré nos environnements constamment bousculés par les nouvelles technologies. Et même si les thématiques ne sont pas toujours gaies, Bastille a intelligemment intercalé trois interludes pour donner de la respiration à l’ensemble. Reste la réponse épineuse à ce que sera le monde de demain ? Dan et sa bande donnent une réponse sur le final “Future Holds”. Le morceau culmine en un chœur de gospel entonnant : “Qui sait ce que le future nous réserve ? Aucune importante si je suis avec toi“. Un titre festif pour un final digne d’un générique de film !

Qualité > quantité

On pourrait reprocher à ce nouveau disque sa courte durée de trente-deux minutes, contre plus de quarante habituellement. Un mal pour un bien car Give Me The Future est certainement l’album le plus dense et riche de Bastille. Jusque dans le format de cette quatrième offrande, les Anglais font preuve de cohérence. Bastille prouve que, dans un monde où la quantité prime souvent sur la qualité, il est encore possible d’apporter beaucoup avec peu.

Informations

Label : EMI
Date de sortie : 04/02/2022
Site web : www.bastillebastille.com

Notre sélection

  • Plug In…
  • Back To The Future
  • Distorted Light Beam

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire