ChroniquesSlideshow

Archive – Call To Arms And Angels

Près de six ans après son dernier véritable album studio, le collectif Archive revient avec un douzième album. Et même un treizième si l’on peut dire, car Call To Arms & Angels est en réalité un double album.

Il faut croire que le collectif londonien souhaite se faire pardonner l’absence de nouvelles compositions depuis les six dernières. Après un best of, un disque de reprises et un de remixes, Archive a mis les bouchées doubles, littéralement, avec cette double sortie.

Expérience cinématique

Ce douzième album s’étale donc sur une heure et quarante-trois minutes. Aussi long qu’un film. Un record pour le collectif, qui n’avait pourtant jamais évité de produire des disques de plus d’une heure. Il y aura forcément des pistes qui, en fonction des auditeurs, ne trouveront pas leur place. L’album aurait certainement pu être raccourci d’un ou deux titres. Mais tous font partie du tout, de l’histoire que Darrius Keeler et Danny Griffiths, fondateurs du groupe, souhaitent raconter.

Call To Arms & Angels s’écoute ainsi comme une bande originale. Celle d’un docu-fiction basé sur la pandémie. Les morceaux s’enchaînent sans forcément se ressembler tandis que l’ensemble passe d’une atmosphère à une autre avec une fluidité déconcertante. Aucune surprise à faire suivre la très belle et planante ouverture “Surrounded By Ghosts” avec le plus brut “Mr Daisy”. Ce dernier évoque des moments puissants de la discographie du collective, comme “Bullets”, avec sa batterie impétueuse.

Et si on ne fait pas attention au tracklisting, on pourrait penser écouter deux morceaux différents alors qu’il n’en est rien. C’est le cas de “Daytime Coma”, pièce maîtresse de l’album, qui multiplie les changements de rythme comme sait si bien le faire Archive. La constante est en revanche ce sentiment anxiogène qui imprègne l’ensemble de ce double album. Cela se joue parfois à quelques indices fugaces. Le timbre d’un synthétiseur qui plane en arrière-plan, une guitare ultra saturée, un motif de batterie lancinant, un accord de piano dissonant, des effets sur la voix ou une façon de chanter particulière.

Reflets de vécus

Bien que cela ne le soit pas dit explicitement, il est clair que Call To Arms & Angels est un album concept, inspiré par les événements de ces deux dernières années. C’est illustré notamment via cette impression d’angoisse ou d’inconfort, mais pas seulement.

On le retrouve également dans les paroles. Les références aux événements réels sont parfois évidentes. Sur “Shouting Within” par exemple : “Give me a second now / Times are a changing now / Existence is different now“. Parfois elles le sont un peu moins. Comme sur “Daytime Coma” : “Daytime coma / All day loner / Cold and broken / Vessels needing / Sacrifice ya / Silent caller“. Des paroles ouvertes à l’interprétation de l’auditeur, mais qui ne manqueront certainement pas de faire écho au vécu de beaucoup.

L’avantage que possède un collectif comme Archive c’est aussi de multiplier les collaborateurs. La présence de différents chanteurs permet à différentes voix de s’exprimer. Une en particulier brille plus que les autres. Celle d’Holly Martin, qui pousse certains titres dans une autre dimension, comme “Shouting Within” ou encore “We Are The Same”.

Contrairement à d’autres albums qui font le choix de laisser une lueur d’espoir en évoquant la pandémie, Archive semble ici faire le choix de l’angoisse constante. S’il y a bien quelques moments lumineux dans ce voyage musical, l’auditeur se fait inévitablement rattraper par cette sensation anxiogène. Le parfait exemple tient dans les deux derniers morceaux du disque, les hypnotiques “The Crown” et “Gold”, qui laissent libre court aux expérimentations électro du collectif.

Archive signe là le premier grand projet du rock progressif en 2022, dans la continuité de ses précédents albums. Call To Arms & Angels est dense dans tous les sens du terme. Sa longueur, ses thèmes, ses sonorités : il n’est pas aisé de s’y plonger. On sent malgré tout une mutation du collectif. Ce disque pourrait bien devenir une pierre angulaire de la discographie d’Archive et qu’il serve à redéfinir leur son à l’avenir.

Informations

Label : [PIAS]
Date de sortie : 29/04/2022
Site web : www.archiveofficial.uk

Notre sélection

  • Daytime Coma
  • We Are The Same
  • Gold

Note RUL

 4/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire