ChroniquesSlideshow

5 Seconds Of Summer – 5SOS5

Les Australiens reviennent avec un cinquième album, le premier produit de manière indépendante. 5SOS5 nait d’une retraite au sein du parc Joshua Tree. Un ressourcement, qui n’est pas sans affecter le pop rock du quatuor. Retraite bénéfique ou enfermement créatif ?

Des compositions plus abouties

Le point fort du groupe réside clairement dans la palette vocale de son chanteur. Trouvant des lignes de têtes sur “CAROUSEL” ou dans le refrain de “Me Myself & I”. Ce dernier s’appuie sur un départ minimaliste pour envoyer ensuite une mélodie entêtante. La facilité apparente avec laquelle il passe d’un rythme à l’autre, ou s’envole dans les aigus révèle une grande maîtrise de sa voix. Dans le récit d’une personne ayant réussi à avoir tout ce qu’elle voulait sans pouvoir obtenir ce dont elle avait réellement besoin se trouve une réflexion plus profonde qu’elle n’en a l’air. Un supplément d’âme bienvenu.

5SOS semble retrouver ses racines pop punk emo avec le très réussi “Emotions”, la guitare redondante soutenue par une basse nostalgique, s’accordent parfaitement avec la nostalgie des paroles. L’arrivée d’un “boom boom” trop pop vient troubler ce bel équilibre. En effet, c’est dans la simplicité que le groupe convainc. A l’image de “Take My Hand” et ses lignes de chant irrésistibles. Autre exemple avec “Older”, qui voit un duo entre Luke Hemmings et sa compagne Sierra Deaton. Le charme naïf de ce morceau séduit rapidement. Il se dégage une forme de douceur si pure et si sincère, que le contraste avec la pop un peu superficielle des autres titres est frappant.

Un sentiment de tourner en rond

Si la formation s’est fait connaître avec une musique pop punk, elle s’est depuis plus largement tournée vers la pop. Une pop qui sur 5SOS5 devient plus acidulée, plus travaillée dans le son. Le premier single “COMPLETE MESS”, s’apparente à une ballade rock avec un refrain assez puissant. Ce premier titre annonce un son très léché, mais également (trop) redondant. La batterie ressemble plus à une boite à rythme qu’à un instrument parfois. Le sentiment d’uniformisation du son et des compositions rend l’ensemble assez superficiel. Le groupe perd son côté pétillant au profit de titres trop lisses.

Le travail sur les mélodies des refrains lasse dès le deuxième morceau “Easy For You To Say”. Les aspects trop formatés des morceaux commencent à prendre le pas sur le ressenti de la musique. D’autres titres respirent le déjà-entendu comme l’insipide “HAZE” ou “You Don’t Go To Parties”. “Caramel” ne trouve jamais le bon rythme ou la bonne mélodie pour en faire un bon morceau. Heureusement, le groupe fait aussi part de ses idoles avec cet album. Ainsi, Bruno Mars aurait clairement pu chanter “BLENDER”.

5 Seconds Of Summer livre un album plaisant, bien produit, avec quelques bons titres, mais qui peine à convaincre.

Informations

Label : BMG
Date de sortie : 23/09/2022
Site web : 5sos.com

Notre sélection

  • Me, Myself & I
  • Emotions
  • Take My Hand

Note RUL

 3/5

Ecouter l’album

Ecrire un commentaire

Marion Dupont
Engagée dans la lutte contre le changement climatique le jour, passionnée de Rock et de Metal le soir !