Trench
Twenty One Pilots

Par Coralie Monange le 07 octobre 2018

Il aura fallu attendre plus d'un an pour les fans de Twenty One Pilots avant d'entendre parler de nouveau de leur groupe préféré. Tyler Joseph et Josh Dun ont comme disparu de la surface de la planète après le dernier concert de leur "Emotional Roadshow World Tour", durant lequel ils ont traversé le monde. Plus rien sur les réseaux sociaux, plus rien dans les médias. En bref, les artistes se sont retirés pour se focaliser pleinement sur ce nouvel album, simplement nommé "Trench". C'est donc un effort extrêmement anticipé dans le monde de la musique qui nous attend… Et un défi de taille à relever : égaler le succès du précédent album, "Blurryface", qui les a fait connaître du grand public.


Nous avions pu découvrir, il y a quelques semaines, les premiers singles, diffusés après de nombreux teasers cryptiques sur les réseaux sociaux, ayant rendus fous les fans du duo. "Jumpsuit" et "Nico And The Niners" fixent le décor et le concept derrière cette nouvelle musique. Ainsi, à travers les quatorze titres qui constituent cet opus, nous suivons l'histoire de Clancy, coincé dans une ville quasi dystopique nommée Dema. C'est donc un univers différent de celui de "Blurryface" que nous explorons, bien que les thèmes abordés dans "Trench" se recoupent un peu avec les précédents disques des musiciens : la santé mentale, et, entre autres, le suicide, sont récurrents dans les écrits de Tyler Joseph.


Dans ce nouvel essai, les mélanges de styles musicaux sont au rendez-vous. Ainsi, rock alternatif, hip hop, pop, et quelques touches de reggae s'entremêlent pour donner des morceaux aussi surprenants qu'originaux. Avec "Jumpsuit", la nostalgie est de mise, à travers un instrumental assez entêtant, et la voix du chanteur gagne en puissance au fur et à mesure des secondes, pour s'achever sur du screamo pur et dur. Une escalade qui ne laisse pas l'auditeur indifférent. Avec "Levitate", le duo touche à un style se rapprochant plus du rap, nous rappelant également les talents de parolier de Joseph.


L'une des forces de cet album, est le fil conducteur qu'il y a à travers les différents morceaux. Les fondus entre chaque piste sont minutieusement travaillés et pensés, et nous avons la sensation de vivre l'histoire qui est racontée. Il est compliqué de nommer des compositions qui se démarquent plus que les autres, dans la mesure où chaque chanson est différente et possède une vibe qui la rend unique. Il y a malgré tout des titres percutants qui ponctuent notre écoute, tels que "Chlorine" ou "Bandito" qui prennent l'auditeur aux tripes.


Dans l'ensemble, c'est un disque bien ficelé et très solide que les deux Américains nous offrent. Cependant, le mélange des styles est à double tranchant. Il le rend plus vivant, plus interactif. Mais nous avons parfois la sensation de nous perdre, d'avoir du mal à trouver une cohérence entre les différents morceaux. Ce n'est qu'en prenant du recul et qu'en prêtant pleinement attention à l'histoire qui nous est racontée, que l'on peut apprécier "Trench" à sa juste valeur. Contrairement à la plupart des albums qui sortent actuellement, l'écoute ne peut pas être superficielle. Il faut le jouer plusieurs fois pour comprendre sa complexité et en saisir toutes les facettes. Que l'on aime ou qu'on déteste, le talent de TOP est indéniable.

Informations

Notre sélection

  • Chlorine
  • Bandito
  • Levitate

Note RUL

4 / 5

Ecouter l'album

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK