Underworld
Tonight Alive

Par Chloé Neves le 18 janvier 2018

Après "Limitless", loin d'avoir fait l'unanimité, le nouvel album de Tonight Alive "Underworld" était autant attendu que redouté. Rajoutons à cela le départ du guitariste originel Whakaio Taahi et cet effort se transforme en véritable épreuve pour le groupe.


Evoluant toujours dans le pop punk, ce nouvel album se veut toutefois plus proche de ce qui a poussé les Australiens sur le devant de la scène. Et pour ce, on retrouve Dave Petrovic à la production, avec qui ils ont travaillé sur "The Other Side" (2013), comme un retour en arrière après "Limitless" sorti en 2016. Des textes personnels, mêlant des thèmes similaires aux efforts précédents et une production lisse, c'est ce qui se dégage de ce disque, loin d'être rare aujourd'hui.


"Book Of Love" nous met directement dans l'ambiance, avec ses chœurs et son refrain témoignant d'une prouesse vocale de la part de Jenna McDougall. S'en suit "Temple" et "Disappear", des singles déjà bien connus et presque mainstream. Toutefois, le featuring de Lynn Gunn se révèle être un bon choix stratégique, la personnalité de PVRIS venant relever un ensemble pour l'instant peu surprenant. La progression de "The Other" permet de ménager notre appréhension, afin de nous tenir en haleine pendant une lecture à laquelle il manque de la surprise. "In My Dreams" qui suit est plus "heavy", et empêche notre attention de retomber après ces quatre premiers titres. "Just For Now" sera à coup sûr le morceau le plus résonnant en live, prouvant alors encore une fois la capacité des Australiens à écrire des morceaux qui resteront dans les esprits.


Les autres pistes sont très catchy, à l'image de ce que fait le quatuor depuis plusieurs années maintenant. Se basant sur des thèmes familiers, "Underworld" est globalement un effort sans grande prise de risque pour Tonight Alive qui se retrouve à une période charnière de sa carrière. En étant tout de même assez prévisible, Tonight Alive garde une expression musicale reconnaissable. Pour Jenna, "Underworld" reste le disque le plus personnel qu'elle ait écrit. Sentiment que l'on retrouve dans "Looking For Heaven", une ballade au piano qui vient donner la touche calme et nostalgique à l'ensemble, cassant alors la logique utilisée depuis le début de l'essai. La plus grosse surprise de cet album se révèle à la piste finale : un featuring avec Corey Taylor. Pourtant, "My Underworld" est très calme, sans la puissance à laquelle on s'attendait.


"Underworld" redéfinit bel et bien Tonight Alive, désormais quatuor étant toujours un exemple dans cette scène. Cet effort, une transition dans la carrière du groupe, vient à coup sûr rassasier les fans et tenir en haleine les auditeurs jusqu'au prochain.

Informations

  • Label : Hopeless Records
  • Date de sortie : 12/01/2018
  • Site web : tonightalive.com

Notre sélection

  • In My Dreams
  • Disappear
  • Looking For Heaven

Note RUL

3.5 / 5

Ecouter l'album

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK