The Weather
Pond

Par Gabrielle de Saint Leger le 17 mai 2017

2017 marque la sortie du septième album des Australiens de Pond, cette formation de multi instrumentistes hyperactifs aux innombrables projets personnels. Depuis près de dix ans, la bande originaire de Perth enchaîne les productions avec un enthousiasme et une qualité constants. "The Weather" permet à la formation de confirmer son statut d'incontournable au sein d'une scène locale qui rencontre depuis plusieurs années le succès international qu'on connaît.


Rares, voire introuvables, sont ceux qui réussissent à parler de Pond sans évoquer l'un de ses illustres anciens membres. Mais il faut reconnaître que ce "The Weather" rappelle curieusement la machine de Kevin Parker, et cela au-delà du fait qu'on le retrouve aux commandes de la production de cette dernière sortie.


A l'image de "Currents", qui engageait Tame Impala dans de nouvelles voies musicales fédératrices à un niveau très large, et plus encore que sur "Man It Feels Like Space Again", leur avant-dernier méfait, les quatre musiciens de Pond ont mis l'accent sur toute une palette de synthétiseurs, qui remplacent et complètent constamment les guitares hautement distordues presque en voie de disparition à cette étape de la carrière du groupe. Assurément, ce nouveau disque est l'oeuvre la plus pop et groovy de ses auteurs, comme le laissent entendre "Paint Me Silver" et le single "Sweep Me Off My Feet".


Mais qui dit pop ne dit pas nécessairement amollissement du son d'un groupe qui a encore beaucoup d'énergie à revendre. Derrière son micro, on devine un Nick Allbrook intenable qui chante une vision troublée du monde actuel ("If I was the man on the moon, I wouldn't let us near", qu'il lance avec un air de défi dans la très explicite "30000 Megatons"). Qu'on ne s'étonne donc pas à l'écoute du premier morceau dopant, tout en sonorités électroniques, ou de "Edge Of The World (Part I)" et de la triomphante piste éponyme qui rappellent que Pond est avant tout un efficace groupe de rock. Pour en arriver là, l'inspiration lui vient toujours de la richesse et de la diversité des années 70 et 80, qu'il puise directement à la source de formations comme Yes (les deux "Edge Of The World", habilement construites) ou qu'ils éprouvent ces époques à travers le prisme d'artistes qui lui sont contemporains ("Colder Than Ice" qui n'aurait pas détonné sur le "Before Today" d'Ariel Pink).


Pond est toujours aussi créatif et turbulent avec ces dix nouveaux titres. Comme ses prédécesseurs, "The Weather" est un album marqué par l'originalité et le sens de la composition de la formation, qui prouve que le psychédélisme d'aujourd’hui à l'australienne a encore de beaux jours devant lui.

Informations

  • Label : Marathon Artists
  • Date de sortie : 05/05/2017
  • Site web : www.pondband.net

Notre sélection

  • Sweep Me Off My Feet
  • Edge Of The World (Part I)
  • The Weather

Note RUL

4 / 5

Ecouter l'album

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK