Firepower
Judas Priest

Par Pierre Wiederkehr le 09 mars 2018

Est-il encore utile de présenter Judas Priest ? Le légendaire groupe de Birmingham traverse le temps sans prendre une ride et en distribuant de la musique de qualité avec une efficacité déconcertante. C'est donc avec une excitation certaine qu'est accueilli "Firepower", le successeur de "Redeemer Of Souls" sorti en 2014.


Seule ombre au tableau accompagnant la sortie de cet opus, l'annonce il y a quelques semaines concernant Glenn Tipton. Le mythique guitariste, touché par la maladie de Parkinson, ne pourra assurer la tournée à venir et se voit contraint d'être remplacé par Andy Sneap, qui a œuvré en tant que producteur sur l'album. "Firepower" sera-t-il à la hauteur de la grandeur de Judas Priest ?


D'entrée, le groupe ne laisse pas de place aux doutes et envoie deux titres brûlants dans les oreilles de l'auditeur. "Firepower" et "Lightning Strike" renvoient aux plus belles heures de leur riche discographie. La batterie de Scott Travis cogne à tout va, bien suivie par la lourde basse de Ian Hill. Les riffs acérés de Richie Faulkner et Glenn Tipton fonctionnent à la perfection. Le duo de guitaristes maitrise son art avec brio et distribue des solos de toute beauté. Enfin, la voix de Rob Halford est toujours aussi impressionnante et donne une puissance rare aux morceaux. Cette recette classique fut utilisée à de nombreuses reprises dans leur carrière et pourtant, la magie opère toujours.


Comme à son habitude, le quintette varie les ambiances. "No Surrender" renvoie à un hard rock très basique mais avec un rythme et une voix agissant avec une justesse remarquable. "Lone Wolf" fait naviguer dans un univers beaucoup plus lourd et lent, idéal pour le jeu tout en maîtrise de Scott Travis. Enfin, comment ne pas taper du pied sur la cadence infernale de "Flame Thrower" ou encore "Traitors Gate" ?


La bande de Rob Halford sait également ralentir le tempo et proposer des morceaux épiques comme peu de formations savent le faire. "Never The Heroes" ou encore "Necromancer" sont le terrain de jeu rêvé pour les guitares de Faulkner et Tipton qui ne demandent qu'à distribuer des mélodies empreintes d'émotions. "Children Of The Sun", tout en mid tempo, se voit agrémenter d'un break toute en finesse, propice à une montée en puissance libérant la voix rageuse de Rob Halford et les instruments déchainées des musiciens.


"Sea Of Red" qui conclut le tracklisting suit le même chemin. L'intro acoustique et la voix posée progresse doucement vers un registre plus agité mais sans virer dans la frénésie. Les chœurs et le solo agissent efficacement même si on aurait pu souhaiter un peu plus de folie pour conclure l'écoute.


"Firepower" est un disque qui ne peut qu'imposer le respect. Sortir un effort studio de cette qualité après plus de quarante ans de carrière force l'admiration. De la production, qui est incroyablement soignée, à la prestation magistrale des musiciens (notamment la voix toujours aussi bluffante de Rob Halford), rien ne peut être remis en cause. Judas Priest le prouve : les légendes ne meurent jamais !

Informations

  • Label : Sony Music / Columbia
  • Date de sortie : 09/03/2018
  • Site web : judaspriest.com

Notre sélection

  • Firepower
  • Lightning Strike
  • Necromancer

Note RUL

4 / 5

Ecouter l'album

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK